Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Journal de Vinosse
  • Le Journal de Vinosse
  • : Journal à l'humeur qui fait des vagues, comme l'océan et ses marées...
  • Contact

Octobre 1972 (écrit en)

Un soir       plus

tard que la guerre

Vinosse jouait

du

pipeau

 

 

 

Cette nuit-là

pendant que       eux            dormait l'immensité perdue de

l'illusion          société bâtarde et       française

Vinosse jouait

du

pipeau

 

 

 

Vers minuit

ils        je n'entendais plus que le clapotis du        ton

sourire sur la pente élaborée de mon bonheur        maritime

pour ces étoiles

J'aurais recquis alors une peine plus douce encore

 

Et tiens       nous n'aurons plus        de peine

tiens c'est ma resplentitude que je gouache à ton nez

tiens ce seront        mille       les entendements de notre joie

 

 

Recherche

Ils ont écrit:

"Si j'étais un inconditionnel de la liberté évoquée plus haut, j'aurais sans aucun doute préféré l'océan à l'issue qui se découvrait à moi dans le regard trouble que je portais sur ces hommes ..."

  FRANZ KAFKA...     Compte rendu pour une académie.

 

______________________________________________________

       

Les penseurs selon lesquels tous les astres se meuvent de façon cyclique, ne sont pas les plus Profonds ...

Qui regarde au dedans de soi-même comme à l’intérieur d’un immense univers, qui porte en soi des Voies Lactées, sait combien sont irrégulières toutes les voies lactées ...

Elles conduisent jusqu’au fond du Chaos et du labyrinthe de l’Existence ...

 

Frédéric NIETSZCHE...  Le Gai Savoir.


______________________________________________________

 

 

Il me semble que la notion même de compréhension est en train de se transformer très profondément. Autrefois, comprendre impliquait la notion d’une transparence entre celui qui cherchait à comprendre et sa lecture, tandis que maintenant on demande plutôt à des œuvres très difficiles (et dont, par une sorte de perversion de l’intelligence, on semble souhaiter qu’elles soient très difficiles) d’agir à la manière d’un charme magique sur la conscience du lecteur. Et donc, disons que c’est une forme de mysticisme qui est en train de réapparaître dans notre société et dont je me sens moi-même très loin, et pour lequel j’éprouve une sorte de répugnance.

 

CLAUDE   LÉVY - STRAUSS.

 

____________________________________

 

Archives

Les Visités

22 février 2013 5 22 /02 /février /2013 17:51

 

 

 

 

 

Motoco-2.jpg

 

J’avais acheté une vieille MotoConfort brune, avec sièges séparés !

 

L’arrière, surélevé, tenu à sa poignée ronde,

avait le caoutchouc usé !

Tout fendillé par les fesses,

ballotées... sursautées...

surrannées maintenant,

qu’il avait dû connaître avant.

 

Il était certain maintenant que seul le temps et tout ce qui va avec,

les souvenirs comme les regrets,

avait eu raison de son latex moulé !

 

 

Je fis le plein à une ancienne pompe à balancier,

actionné par une belle pompiste brune,

aux gros seins relevés !

 

Le moteur tournait bien !

 

J’étais assis, droit 

les coudes écartés !

 

J’étais fin prêt pour l’expédition, l’exploration, la Conquête !

Les Grandes Vacances !

 

Au bout de la rue “Je m’en VAIS”, d’anciens beurs atteints par la limite d’âge,

des voyous aux cheveux gris, m’avaient crié des menaces de banlieues,

qu’ils savaient n’être plus que des fanfaronnades !

 

Les restes d’un vieux théâtre épique qui n’intéressait plus personne,

chez les imprésarios !

 

Dans cette rue qui remontait doucement, la poignée des gaz se coinça !

En forçant, je ne réussis qu’à en décoller la gaine !

Impossible d’accélérer à fond !

 

Faudra-t-il que je me suffise de ce petit régime ?

Que je me satisfasse de ce ralenti- là ?

 

 

 

 

 

Repost 0
12 février 2013 2 12 /02 /février /2013 09:35

 

 

 

 

Bentley...

BENTLEY-copie-1.jpg

 

Facel Vega...

FACELVEGA.jpgFacelia.jpg

 

 

 

 

Repost 0
26 janvier 2013 6 26 /01 /janvier /2013 18:20

 

 

 

bigb.jpgbigc.jpgbiggbigj.jpgbigk.jpgbign.jpgbigo.jpgbigs

 

      Source

 

Repost 0
31 décembre 2012 1 31 /12 /décembre /2012 10:59

 

 

 

Pour cette nouvelle année, SOYONS FOUS   !!!

 


ma0014_enlarge.jpg

 

 

 

Le Bonheur c'est simple comme un parpaing dans la gueule !


300-krazykat-lancio-del-mattone.jpg

 

 

De Nuit...

Krazy-Kat.jpg

 

 

De Jour...

krazy-1.jpg

 

 

En Imagination...

300-krazykat-color-2.jpg

 

Comme en Rêve...

krazy9.jpg

 

 

Mersi monsieu Harriman !

 


Repost 0
25 décembre 2012 2 25 /12 /décembre /2012 12:22

 

 

 

Un des plus beaux messages de Noël que je connaisse !!!

 


 

 

182361_10200149668613844_982552621_n.jpg

 

 

 

 


Repost 0
8 décembre 2012 6 08 /12 /décembre /2012 10:09

 

 

 

 

 

 

 

images-copie-1Je courus à toute vitesse...

J’enjambai toutes les frontières...

J’envoyai un signal à tous mes ambassadeurs...

Je me fis messager plénipotentiaire sans malle diplomatique...

J’alertai tous mes indicateurs...

Tous mes dictateurs...

Tous mes simples salariés de consulat...

 

 

 


 

Peine perdue, tout ici était vrai!

 

 

_____________________________________________________________________________________

 

 

 

L’Obscur parle à la place et beaucoup plus fort que Moi :

 

 

 

18857774_w434_h_q80.jpg

Il engage toutes les conversations auxquelles j’avais pensé avant Elles...

Il occupe tout l’espace que je m’étais gardé, il n’en fait qu’à sa tête qui n’a pas d’existence connue, il propose tout ce dont je ne peux disposer, il donne envie de continuer quand moi je voudrais arrêter...

 

Il fixe des rendez-vous, il émet l’idée de retrouvailles ou ensemble nous nous pourrions nous reconnaître tels que nous nous étions croisés un jour...

 


 

 

Repost 0
28 octobre 2012 7 28 /10 /octobre /2012 09:12

 

 

 

 

1007210_400.jpg

 

 

 

"Enfants voici les bœufs qui passent, cachez vos rouges tabliers..."


 


En ce temps-là j'apprenais tout de la vie grâce à un "transistor" que ma mère avait acheté à Manufrance et qui lui servait pour écouter son émission d'accordéon du Dimanche matin, le son à fond pour nous réveiller (l'aspirateur viendrait plus tard), petite radio mobile que j'emmenais la semaine avec moi bêcher dans les champs... Je préférais bêcher justement à cause de ça...

J'y guettais les passages assez fréquents quand même, des chanteurs qui me tournaient le cœur et la tête en même temps, instants qui me consolaient de n'être pas à l'école comme tous les adolescents de mon entourage... Enfin presque tous car je connaissais quelques inadaptés, limites idiots, qui comme moi s'usaient leurs mains sur des manches lisses et tordus, de fourche ou de bêches aussi.

C'était mon monde, celui que j'avais mérité,  sachant qu'eux préféraient de beaucoup les yéyés à la mode, aux Ferré, Brel et surtout Brassens qui me fascinaient...

 

Et comme aujourd'hui 28 Octobre est l'anniversaire du décès de Georges Brassens je suis à demi heureux de rappeler comment naquit chez moi la révélation de ma propre poésie et à qui je dois de n'être pas devenu complètement cinglé.

 

La Légende de la Nonne. (Victor Hugo)

Gastibelza. (Victor  Hugo)

Le Petit Cheval. ( Paul Fort)

Comme hier. (Paul Fort)

La Ballade des Dames du Temps Jadis. ( François Villon)

Il n'y a pas d'Amour heureux. ( Aragon)

Les lilas.

L'Amandier.

Putain de Toi.

L'Orage... 

 

ETC...

 

C'est un choix tout personnel et hors des idées convenues sur Brassens, un recueil de mélancolie qui me morfond dans la mienne la plupart du temps, de ma vie, au début comme à la fin.

Si un jour vous tombez sur de faux poètes, faux punks et vrais cons chantant du Brassens sous le nom 'Brassens not dead", fuyez-les comme la pire des pestes: ils n'aiment pas Brassens, juste quelques gros mots hurlés de ci de là... Comme Renaud quand il reprit "je suis un voyou", juste pour le titre ... justement...  L'intelligence, le talent et la sensibilité n'étant pas de leurs qualités.

 

Et pour ceux qui veulent tout savoir du poète, c'est ici !  

 

9782749108346.jpg

 

 


 

Repost 0
14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 10:28

 

 

 

 

 

 

 

CH1.jpgDevine

qui vient dormir

 

ce soir !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CH2.jpgCH3.jpgCH4.jpgCH5.jpg

 

 

 

 

 


Repost 0
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 13:46

 

38507_420523903330_3355549_n.jpg

555511_10151163165408331_290377263_n.jpg551585_10151168119363331_1888148837_n.jpg35112_419862543330_2651095_n.jpg

PIIIF.jpgRAZZIA.jpg

 

 

 

Et PoUf !

 


Repost 0
20 septembre 2012 4 20 /09 /septembre /2012 18:01

 

 

 

Cela ne fait pas partie du langage bien pensé qu'on nous sert à longueur de journée sur les chaînes télé, les radios, de nous dire la bonne couleur du ciel pour nous autres qui vivons dessous...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On nous le propose éclatant et facile à vivre:

canicule.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Une autre fois brûlant du désir de bonheur:

canicule-1.jpg

 

Comme un bonheur offert par la société spectaculaire qui nous gave de rêves formatés: l'éternelle lumière du grand soleil, père des sociétés de travailleurs ...

Le phare longue portée qui éclaire notre chemin de gentils consommateurs-coureurs prolongeant dans l'au-delà d'une croissance éternelle les prémisses culturels de nos ancètres chasseurs-cueilleurs.

 

Sauf qu'un esprit aussi fatigué et repu que le mien sait bien que les jours de pluie, il se repose enfin... Qu'il se détend,  s'apaise... Qu'il revit !

Que l'eau lui est indispensable !

HERBE-VERTE.jpg

 

Pour certains nous sommes des moutons bêlants et pourtant, qu'avons nous à reprocher au mouton sinon de raser l'herbe verte de trop près: d'en trouver encore après le passage des autres ruminants.

 

De trouver la survie après laquelle tout être vivant est en quête.

 

Il est insupportable d'avoir à supporter les mêmes sempiternels braillements crétins des présentateurs de bulletin météo, marchands du bonheur clinquant principalement et uniquement; le même que celui qui ne peut exister privé des seuls éléments de sa respiration: surtout jamais de nuages !!!  L'idée même que la vie sans pluie est impossible, leur est détestable !


Ou ils sont idiots, profondément sots et nous prennent délibérément pour des cons, ou obéissent-ils à des ordres inconnus...

N'étant pas partisan de la théorie du complot, je penche fort pour la première solution.

 

 

 

 

Voilà une image du vrai bonheur:

PLUIE.jpg

 

 

 

 

Et une autre pour le simple plaisir:

PRATT.jpg

 

De la peinture à l'eau...

Hugo Pratt

 

 

 


Repost 0