Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Journal de Vinosse
  • Le Journal de Vinosse
  • : Journal à l'humeur qui fait des vagues, comme l'océan et ses marées...
  • Contact

Octobre 1972 (écrit en)

Un soir       plus

tard que la guerre

Vinosse jouait

du

pipeau

 

 

 

Cette nuit-là

pendant que       eux            dormait l'immensité perdue de

l'illusion          société bâtarde et       française

Vinosse jouait

du

pipeau

 

 

 

Vers minuit

ils        je n'entendais plus que le clapotis du        ton

sourire sur la pente élaborée de mon bonheur        maritime

pour ces étoiles

J'aurais recquis alors une peine plus douce encore

 

Et tiens       nous n'aurons plus        de peine

tiens c'est ma resplentitude que je gouache à ton nez

tiens ce seront        mille       les entendements de notre joie

 

 

Recherche

Ils ont écrit:

"Si j'étais un inconditionnel de la liberté évoquée plus haut, j'aurais sans aucun doute préféré l'océan à l'issue qui se découvrait à moi dans le regard trouble que je portais sur ces hommes ..."

  FRANZ KAFKA...     Compte rendu pour une académie.

 

______________________________________________________

       

Les penseurs selon lesquels tous les astres se meuvent de façon cyclique, ne sont pas les plus Profonds ...

Qui regarde au dedans de soi-même comme à l’intérieur d’un immense univers, qui porte en soi des Voies Lactées, sait combien sont irrégulières toutes les voies lactées ...

Elles conduisent jusqu’au fond du Chaos et du labyrinthe de l’Existence ...

 

Frédéric NIETSZCHE...  Le Gai Savoir.


______________________________________________________

 

 

Il me semble que la notion même de compréhension est en train de se transformer très profondément. Autrefois, comprendre impliquait la notion d’une transparence entre celui qui cherchait à comprendre et sa lecture, tandis que maintenant on demande plutôt à des œuvres très difficiles (et dont, par une sorte de perversion de l’intelligence, on semble souhaiter qu’elles soient très difficiles) d’agir à la manière d’un charme magique sur la conscience du lecteur. Et donc, disons que c’est une forme de mysticisme qui est en train de réapparaître dans notre société et dont je me sens moi-même très loin, et pour lequel j’éprouve une sorte de répugnance.

 

CLAUDE   LÉVY - STRAUSS.

 

____________________________________

 

Archives

Les Visités

18 mai 2008 7 18 /05 /mai /2008 20:25

 

Tout pendant que le reste du monde trime à sa survie, y'en a pour qui la

question ne se pose pas!

 

Encore une info peu ou pas relayée par nos médias trop occupés à fêter

l'anniversaire des autos brûlées...

 

___________________________________________________________

 

(AFP)

 

Les bénéfices records des pétroliers américains suscitent la polémique!

 

 

Les compagnies pétrolières américaines viennent encore de présenter des

bénéfices faramineux, suscitant l'ire de l'opposition démocrate avant les

élections parlementaires du 7 novembre.

 

Le bénéfice de la première compagnie pétrolière américaine ExxonMobil au 3e

trimestre a ainsi dépassé celui de toutes les autres grandes entreprises

américaines leader dans leur secteur, que cela soit la banque, la

technologie ou l'alimentation.

 

Il a atteint 10,49 milliards de dollars, soit 114 millions par jour, pour un

chiffre d'affaires de 99,6 milliards de dollars.

 

Sur un an, la progression est de 26% grâce notamment à la hausse des prix du

pétrole pendant l'été qui a vu le baril d'or noir atteindre des records,

dépassant 78 dollars avant de retomber autour des 60 dollars actuellement.

 

Ces quelque 10 milliards de dollars gagnés entre juillet et septembre

représentent plus que les 5,5 milliards engrangés par le numéro un de la

banque Citigroup, les 773 millions gagnés par celui de l'internet Google et

les 1,5 milliard de bénéfice de Coca-Cola réunis.

 

La deuxième compagnie pétrolière américaine Chevron a elle gagné sur le

trimestre 5 milliards de dollars (+40%) et la troisième, ConocoPhillips,

3,87 milliards de dollars (+1,8%).

 

Si de tels bénéfices plaisent à Wall Street et aux actionnaires, il font

frémir l'opposition démocrate. Elle dénonce les avantages fiscaux consentis

aux compagnies pétrolières alors que les prix de l'essence à la pompe sont à

des niveaux historiquement élevés aux Etats-Unis (environ 2,20 dollars pour

un gallon soit 3,8 litres).

 

Les dirigeants des compagnies préfèrent citer d'autres raisons à leurs

bénéfices records citant, comme le PDG d'ExxonMobil, un meilleur marketing

et un secteur chimique plus rentable ou comme celui de Chevron une meilleure

rentabilité des raffineries.

 

"Plus de 10 milliards de bénéfices réalisés pendant ce seul trimestre

proviennent des avantages que le +Big Oil+ a reçus pour avoir participé

directement à la rédaction de la loi sur l'énergie, profité de programmes

payés avec de l'argent public et obtenu le droit d'exploiter commercialement

le domaine public", s'est insurgé John Kerry, candidat démocrate malheureux

à l'élection présidentielle de 2004.

 

"Mais peut-on s'en étonner quand Exxon a versé aux républicains 89% de sa

contribution au financement des partis politiques?", a-t-il accusé.

 

Le débat n'est pas neuf et resurgit chaque trimestre. L'été dernier, la

sénatrice démocrate Barbara Boxer avait même accusé les compagnies

pétrolières de "manipuler l'offre" de pétrole pour faire grimper les prix de

l'essence.

 

Leurs dirigeants invoquent eux, pour expliquer le montant astronomique de

leurs bénéfices, les effets d'échelle et soulignent que l'exploitation du

pétrole dans des zones de plus en plus difficiles d'accès coûte cher.

 

Ils rappellent également que la hausse des prix du pétrole provient aussi de

la demande accrue de pays comme la Chine et l'Inde.

 

Hillary Clinton, qui est une candidate démocrate potentielle à l'élection

présidentielle de 2008, demande à ce que les avantages fiscaux consentis aux

compagnies pétrolières soient supprimés et que l'argent ainsi obtenu soit

reversé à un "fonds stratégique" destiné à développer les énergies

alternatives.

 

Chevron se retrouve également la cible d'un mouvement syndical réclamant que

compte tenu des bénéfices dégagés, toutes les personnes travaillant pour

l'entreprise bénéficient d'une couverture sociale, y compris les femmes de

ménages contractuelles qui nettoient ses bureaux à Houston (Texas, sud) et

menacent de se mettre en grève.

 

________________________________________________________________

 

En pièces jointes un petit photorama représentatif du monde dans lequel

cohabitent aujourd'hui gagnants et perdants, comme une clef soumise à votre

réflexion.

 

Repost 0
18 mai 2008 7 18 /05 /mai /2008 20:24

 

 

Londres part à l'assaut des 4x4 pour lutter contre la pollution!

 

 

La ville de Londres déclare la guerre aux véhicules de type 4X4, considérés

comme les plus polluants, avec plusieurs initiatives visant à faire

appliquer la maxime "pollueur-payeur".

 

A l'instar de toutes les grandes villes, la capitale britannique est

asphyxiée par les gaz à effet de serre émis par les véhicules qui sillonnent

ses rues. Dès 2003, une taxe d'embouteillage -- la "congestion charge"-- a

été mise en place pour diminuer la circulation dans son hyper centre.

 

Ce péage urbain quotidien s'applique à une zone d'environ 20 km2 autour de

la City et de Westminster qui sera plus que doublée en février 2007 et

englobera les quartiers chics de Knightsbridge, Kensington et Chelsea.

 

Portée en juillet 2005 à 8 livres sterling quotidiens (11,7 euros), la taxe

pourrait grimper à 25 livres par jour (37,3 euros) pour les véhicules de

type 4x4 surnommés les "tracteurs de Chelsea", quartier chic où ils

pullulent.

 

Pourchassés au coeur de la capitale, ces gros véhicules conçus pour gravir

les montagnes plutôt que pour évoluer sur le bitume ne sont pas davantage

les bienvenus dans le reste de la ville.

 

Ainsi, le conseil municipal de Richmond upon Thames, ville cossue du sud de

Londres a ciblé les véhicules de type 4x4 dans son projet dévoilé qui est

destiné à réduire son taux de pollution, l'un des plus élevés de la

capitale.

 

Il souhaite moduler le prix du parking résidentiel en fonction de l'émission

de gaz à effet de serre. Ce serait une première au Royaume-Uni.

 

"Nous pensons que cela permettrait de réduire de 15% les émissions de gaz si

tous ceux qui achètent un nouveau véhicule le choisissent dans le niveau

inférieur à celui qu'ils ont actuellement", explique Serge Lourie,

conseiller municipal de Richmond dans un communiqué.

 

Ce projet, qui pourrait entrer en vigueur en janvier 2007, aurait pour

conséquence de tripler le coût du permis de stationnement résidentiel pour

certains modèles de Jaguar, Porsche, Range Rover et Renault monospace.

 

Le projet prévoit également une surtaxe de 50% pour le deuxième véhicule, et

les suivants.

 

A l'inverse, les véhicules écologiques (électrique, hybride) bénéficieront

d'une réduction, voire de la gratuité.

 

Concrètement, le permis annuel de stationnement pour les véhicules les plus

polluants passerait de 100 livres sterling à 300 livres. Le propriétaire de

deux véhicules de type 4x4 devrait donc acquitter 750 livres (1019 euros):

300 livres pour le premier et 450 livres pour le second, au lieu de 200

livres actuellement.

 

L'objectif n'est pas d'accroître les recettes de la ville mais d'inciter les

gens à acheter des véhicules moins polluants pour payer moins, a assuré M.

Lourie. Reste que ce projet pourrait générer jusqu'à un million de livres

supplémentaires.

 

Pour Dave Tims, de l'association les Amis de la Terre, cette initiative est

un "début courageux" qui va inciter les gens à regarder le niveau d'émission

quand ils achètent une voiture pour lutter contre le réchauffement

climatique.

 

Dans le même esprit, le gouvernement britannique a introduit cette année une

modulation de la taxe routière: elle atteint 210 livres pour les véhicules

gourmands en carburant, donc fortement émetteurs de gaz à effet de serre, et

est gratuite pour les véhicules dits verts.

 

Le comité d'audit environnemental de la Chambre des Communes a suggéré cet

été que cette taxe grimpe à 1.800 livres pour les 4x4.

 

Si elle est saluée par les écologistes, l'initiative de Richmond est

critiquée par les associations d'automobilistes. La fondation RAC souligne

notamment que "les familles nombreuses ont besoin de grandes voitures".

 

"Il est préférable de promouvoir les voitures plus écologiques plutôt que

prendre de lourdes mesures contre les grosses voitures", a indiqué une

porte-parole, évoquant la gratuité du parking pour les véhicules électriques

à Westminster.

 

 

 

______________________________________________________________

 

 

Repost 0
18 mai 2008 7 18 /05 /mai /2008 20:23

 

Vu l'abondance des dernières inscriptions sur ma liste, je me suis dit qu'il

devenait urgent d'envoyer un petit mot...

 

Vu la non-abondance des activités commerciales actuelles, venue jeter un

voile sombre sur tout projet d'avenir personnel, j'aurais tendance à tout

laisser aller, l'actualité du moment ne m'inspirant guère...

 

Donc pour combattre cette tendance à la Mélancolie chronique, au

désabusement profond, à la "dépression" disent certains incapables de

discernement ou seulement marchands de psychotropes, je profite de la liste

de diffusion d'Attac 16 pour vous faire profiter de "nouvelles" différentes

de celles de TF1 ou France 2...

 

On parle beaucoup du Poitou-Charente depuis quelques temps, est-ce un bien

ou un mal, je ne sais... Sur l'échiquier politique on est aussi partagé:

Raffarin... Ségolène ... Bof...

 

Moi qui suis né sur place n'y trouve nulle part mon compte... Mais où donc

est ma place véritable en fait?

 

Anecdote: à son arrivée au pouvoir en région, juste après le référendum sur

l'Europe, Ségolène R voulu le faire savoir à Attac qui avait milité pour et

fait gagner le NON, contrairement à elle qui vota OUI, et pour ce faire

décida d'annuler la subvention de l'association!

 

Les dirigeants d'Attac montèrent à Poitiers esquisser un pas de révérence

devant la Princesse et revinrent avec la remise en place de leur enveloppe.

Dans la presse nationale on put lire alors:

Ségolène Royal subventionne Attac!!!

 

Tout est question de communication!!!

 

Par contre notre future reine ne répond pas au courrier qu'on lui adresse!

Même pas un accusé de réception de son secrétariat!

 

Elle ne s'intéresse qu'à ce qui a de l'intérêt pour elle-même et non aux

désidératas de la populace...

Je suis une populace à moi tout seul, alors je peux attendre!!!

 

___________________________________________________

 

Du 10 au 12 Novembre je participe à la foire de St Jean de Beauregard...

 

J'y dois même "conférencier" !!!

 

Une première !!!

 

___________________________________________________

 

 

Casseurs de Pub sur la Toile

 http://www.casseursdepub.org

 

Repost 0
18 mai 2008 7 18 /05 /mai /2008 20:22

 

Je n'ai pas la prétention de l'expert en économie, ni de n'importe quel

expert d'ailleurs, n'empêche que je suis pas loin de la vérité quand je dis

qu'il ne faudrait plus dire: "pouvoir d'achat", mais plutôt: "pouvoir de

dépenser"!

 

Dans le premier "achat" laisse supposer obtention d'une certaine valeur,

d'une richesse, d'un plus qu'on garde pour soi!

Dans le second "dépenser" signifie qu'on a échangé une valeur concrète,

notre revenu, contre un bien qui va s'effriter à court terme...

Nourriture ou objets manufacturés de faible qualité...

 

En d'autres mots, ce qui pesait "lourd" dans votre poche, sera échangé

contre un produit de faible densité, par contre le vendeur lui va s'alourdir

et ce au détriment de la pérennité de votre travail puisque l'essentiel de

l'échange commercial actuel se fait avec des pays étrangers à la CEE.

 

Il n'est qu'à voir comme Leclerc s'intéresse à cette donnée force pour

comprendre quel est le fin mot de l'histoire...

Ou de l'arnaque, mais c'est un peu osé...

 

Une autre info de l'AFP précise qu'une rare folie d'achat, plus de 3,3%,

s'est emparée des français ce mois d'Août en faveur des produits

manufacturés venus de l'étranger...

 

Traduction: ce mois d'Août dernier on a vu la pression de la grande

distribution parvenir à un excellent résultat en inondant ces centres de

vente de conneries inutiles achetées à vil prix à des esclavagistes

orientaux(financés en sous-mains par des compatriotes européens)et vendues

avec une marge exagérée à des "nains" qui croient qu'ils sont riches

parcequ'ils ont pu passer en caisse, leur caddie bien rempli!

 

___________________________________________________________________

 

 

Relance de la polémique autour du pouvoir d'achat des ménages en France(AFP)

 

 

Trois semaines après l'Institut national de la consommation (INC), le Bureau

d'informations et de prévisions économiques (Bipe) a relancé jeudi la

polémique autour de l'évolution du pouvoir d'achat des ménages, en prévoyant

pour 2006 et 2007 une progression nettement inférieure à celle de l'Insee.

 

Le pouvoir d'achat des ménages français, thème clé de la rentrée,

progressera de 0,5% en 2006 et de 0,6% en 2007, selon le Bipe, dans une

étude réalisée pour le groupe de distribution Leclerc. De son côté,

l'Institut national de la statistique et des études économiques prévoit une

augmentation de 2,4% en 2006 et de 2,1% en 2007.

 

L'INC avait lancé le débat autour du pouvoir d'achat fin août, en annonçant

dans son mensuel 60 millions de consommateurs qu'il n'avait progressé que de

21 euros, soit 0,9% sur un an entre juin 2005 et juin 2006. L'institut de la

consommation avait obtenu ces chiffres en intégrant l'énergie (carburants,

gaz, combustibles) et les loyers dans ses calculs de l'inflation, des postes

qui pèsent moins dans l'indice des prix de l'Insee.

 

L'INC avait alors plaidé pour la mise en place d'un "indice du coût de la

vie", qui prendrait en compte les nouveaux modes de consommation (internet,

téléphone mobile) et pondèrerait différemment des postes comme le logement.

 

De son côté, le Bipe prend en compte dans ses calculs sur le pouvoir d'achat

des dépenses incompressibles (qu'elle nomme des "charges contraintes") comme

le remboursement des crédits (à la consommation et l'habitat), les loyers,

les charges liées au logement, les assurances obligatoires et les transports

collectifs. Ces dépenses incompressibles expliquent le décalage avec les

chiffres de l'Insee.

 

En revanche, le Bipe n'y intègre pas les dépenses de carburant et de

téléphone mobile, estimant que les ménages ont la possibilité de faire des

arbitrages pour économiser sur ces postes, en utilisant davantage les

transports publics ou en adaptant leurs abonnements.

 

Ces "charges contraintes" devraient atteindre 39% du revenu disponible brut

des ménages en 2006, alors qu'elles représentaient 33% en 2004. Si les

revenus bruts ont augmenté de 3,1% en 2005, puis de 3,9% en 2006, en face,

les dépenses incompressibles ont grimpé de 6,4% l'an dernier et de 7,3%

cette année.

 

"Chaque année, on épargne moins pour s'offrir un train de vie", a indiqué

Elisabeth Waelbroeck-Rocha, directrice générale du Bipe. En 2008, le taux

d'épargne devrait reculer à 14%, contre 16,7% en 2002. Dans le même temps,

celui de l'endettement "avance allègrement vers les 70%" (contre 65%

actuellement), selon Mme Waelbroeck-Rocha.

 

L'année prochaine, ces charges devraient décélérer car les ménages vont

limiter leur endettement, à cause de l'augmentation des taux d'intérêt, mais

les consommateurs ne pourront pas en bénéficier pleinement puisque la

croissance économique va commencer à ralentir.

 

Cet indice "revisité" du Bipe sur le pouvoir d'achat des ménages avait été

initié en 2004 par Michel-Edouard Leclerc, patron des centres éponymes, pour

dénoncer une baisse masquée du pouvoir d'achat des Français et obtenir une

réforme de la loi Galland sur la revente à perte qui, au fil des années, a

entraîné un gonflement artificiel des prix dans la grande distribution.

 

Appliquée depuis le 1er janvier, cette réforme a commencé à donner des

résultats dès le printemps, avec notamment les premières baisses de prix des

produits de marque de grande consommation.

 

 

Repost 0
18 mai 2008 7 18 /05 /mai /2008 20:19

 

J'ai reçu ce texte hier soir sur ma boite et vous le retransmets mais avec

toute l'humilité que confère le rapport défavorable qu'il y a entre un

simple collé-copié et l'engagement physique pour des causes quasi perdues et

qui semblent être sans intérêt dans la marche du monde comme elle est

présentée dans les télés...

 

____________________________________________________________________________

 

 

Le 11 septembre 2006 vers 15 heures, Solange Fernex, l’insoumise, s’est

éteinte tout doucement (comme endormie).

 

La cérémonie religieuse d'adieu aura lieu à l'église de Biederthal, samedi

16 septembre à 14h30.

Selon la volonté de Solange, ni fleurs, ni couronnes, ni gerbes, ni plaques

mais un soutien à l’association « Enfants de Tchernobyl Bélarus »

qu’elle avait créée en 2001 avec son mari, Michel et quelques amis.

 

______________________

 

A lire : “Solange Fernex, l’insoumise” - Ecologie, Féminisme et non

violence.  Livre de 212 pages : 16 euros, port compris.

Les droits d’auteur de ce ouvrage sont intégralement reversés à

l’association “Les enfants de Tchernobyl Bélarus”.

A commander à : Réseau “Sortir du nucléaire” 9, rue Dumenge 69317 Lyon Cedex

04 (chèque à l’ordre de “Sortir du nucléaire”).

 

______________________

 

Solange Fernex

 

Son engagement pour le respect de la Vie

et les droits de la personne.

 

 

Née en 1934 à Strasbourg, Solange Fernex a dès son enfance pris le chemin de

la Paix et de la Liberté.

 

En tant qu’orpheline de guerre, femme, mère, citoyenne, élue au conseil

municipal de son village pendant plusieurs années, députée européenne de

1989 à 1995, militante active de diverses associations.

 

Elle résiste au diktat des lobbies et elle propose avec détermination  des

alternatives pour préserver les ressources en faveur des générations futures

et construire un monde plus juste, plus solidaire et respectueux de la

planète Terre.

 

Pragmatique, elle recherche l’union, encourage les personnes : hommes et

surtout femmes qui travaillent dans le sens du respect de la Vie.

 

Au rythme de ses multiples combats et notamment de celui contre le nucléaire

qu’il soit civil ou militaire, elle sème la Vie, donne l’envie de devenir

"autre" et  à travers le don de soi, elle insuffle la Vigilance, la Vie et

l’Espoir pour les transmettre aux générations futures.

 

En 1973, elle est suppléante du premier Français (Henri JENN) ayant proposé

à des électeurs de voter écologiste au premier tour dans des législatives

dans une circonscription de Mulhouse.

 

C’est elle qui mène la liste Europe-Ecologie aux première élections

européennes en 1979, totalisant près de 900 000 voix.

 

En 1983, elle a participé au Jeûne pour la Vie, en jeûnant 40 jours à Paris

pour le désarmement nucléaire.

 

En 1984 elle participe à la fondation des Verts.

 

Elle a reçu en 2001 un prix pour son engagement contre l’armement nucléaire,

le Nuclear-Free Future Award (Lifetime Achievement). Elle a été

administratrice du Réseau Sortir du nucléaire en 2001 et 2002.

 

Présidente de la section française de la Ligue Internationale des Femmes

pour la Paix et la Liberté jusqu’à sa maladie, elle était membre du comité

de parrainage de la Coordination française pour la Décennie de la culture de

paix et de non-violence.

 

Avec son mari Michel, médecin, et quelques amis, elle a créé le 27 avril

2001 l’Association "Enfants de Tchernobyl Belarus" (*) qui apporte un

soutien aux scientifiques indépendants, aide les enfants malades des régions

contaminées du Belarus suite à la catastrophe nucléaire de Tchernobyl et

diffuse toute information sur les conséquences de celle-ci.

 

(*) http://enfantsdetchernobylbelarus.doubleclic.asso.fr

 

 

Repost 0
18 mai 2008 7 18 /05 /mai /2008 20:17

 

 

Attaque de l'Etat contre l'ortie et les produits naturels au jardin. Le

communiqué de Kokopelli

 

http://www.kokopelli.asso.fr/actu/new_news.cgi?id_news=80

 

Il y a quelques années, nous avions évoqué le danger (si le Peuple n'était

pas vigilant) de voir un jour le jardinage familial complètement interdit

pour risques bactériologiques, pour risques sociologiques, pour concurrence

déloyale à l'agriculture (si lourdement subventionnée par les deniers

publics), etc...

 

Il nous faut résister à la tentative de l'Etat d'éliminer les anciennes

variétés potagères. Il nous faut résister à la dissémination des chimères

génétiques en nos terroirs et on ne peut qu'admirer le courage des faucheurs

d'OGMs qui témoignent d'un magnifique exemple de désobéissance civique (et

ce ne sont pas les pleurnicheries de la FNSEA qui vont changer quelque chose

au fait que 80% du Peuple Français ne veut pas de nourriture monstrueuse

dans son assiette).

 

Il nous faut maintenant résister à la tentative de l'Etat de légiférer sur

la fertilité des sols dans nos jardins.

 

Voici le début de la lettre de Bernard Bertrand,

(http://www.kokopelli.asso.fr/actu/new_news.cgi?id_news=77 ) de

l'Association des Amis de l'Ortie et coauteur de l'ouvrage Purin d'Orties et

Compagnie dont nous vous conseillons la lecture ( ce conseil pouvant être

considéré comme un acte de désobéissance civique!!)

 

"La nouvelle avait perturbé les ondes. Un chroniqueur horticole courageux

s'insurgeait, sur France Inter, de la parution imminente d'un décret

(prenant effet en date du 01 juillet 2006), qui l'empêcherait dorénavant de

donner à ses auditeurs des recettes leur permettant de traiter naturellement

leurs jardins et balcons. Interdit de dire que l'eau chaude est un bon

désherbant pour les allées. Interdit de dire que de simples feuilles de

fougère éloignent les chenilles des choux. Interdit de donner la recette

séculaire d'un extrait d'ortie, appelé purin ! L'information paraissait si

énorme que personne n'y a cru ! L'interdiction de fournir, par quelque moyen

que ce soit, les recettes pour confectionner des produits naturels

non-homologués, le simple fait d'en parler, avait beau être assortie d'une

peine de 2 ans de prison et 75 000 • d'amende, elle faisait sourire!"

 

Le 31 août 2006, les services de la Répression des Fraudes et les services

de la Protection des Végétaux (la police des plantes!) sont intervenus chez

Eric Petiot, paysagiste, formateur et coauteur de l'ouvrage Purin d'Orties

et Compagnie. Au cours de cette inspection (de 10h à 16h), plusieurs

documents ont été saisis (papier et numérique). Eric Petiot s'est vu

signifié une interdiction d'enseigner les recettes de produits naturels non

homologués et même de ramasser des plantes sauvages lors de ses stages de

formation.

 

Vous trouverez les détails de cette intervention sur le site d'Univers

Nature ainsi qu'un interview de Bernard Bertrand.

http://www.univers-nature.com/inf/inf_actualite1.cgi?id=2357

 

Le décret sus-mentionné  est le texte de loi d‚orientation agricole n°

2006-11, du 5 janvier 2006:

http://www.kokopelli.asso.fr/actu/new_news.cgi?id_news=79

 

Est ce que tout cela veut dire que tout jardinier qui utilise ou donne ou

conseille , par exemple, du purin d'ortie (non homologuable par les services

de l'Etat) est passible de deux années de prison et de 75 000 euros

d'amende?

 

Comment l'Etat Français pense-t-il imposer une telle interdiction? Par un

système de caméras vidéos? Par la création d'une ligne téléphonique incitant

les citoyens à dénoncer tout baril suspicieux dans les jardins du voisinage

(à l'image de ce que Monsanto a mis en place en Amérique du nord)?

 

Tout cela est d'autant plus révoltant que le 29 juin 2006, quelques jours

avant la mise en application de ce décret scandaleux, les ministres de

l'agriculture, de l'écologie, de l'économie et de la santé ont publié un

communiqué de presse quant à un plan interministériel de réduction des

risques liés aux pesticides. Ce plan prévoit, entre autres choses "la

réduction de 50% des quantités vendues de substances actives les plus

dangereuses".

 

Nous sommes vraiment fort aises que l'Etat s'aperçoive que des substances

dangereuses sont utilisées en agriculture.

 

Cependant, nous serons enclins à penser que tout cela n'est qu'une

gigantesque supercherie médiatique de plus si l'Etat, dans son désir de

limiter les substances les plus dangereuses en agriculture, en vient à

interdire les produits naturels dans le jardin!

 

La triste réalité est que les multinationales font la loi.

 

Les Etats se devraient de protéger leurs citoyens contre le vrai terrorisme:

le terrorisme alimentaire qui s'étend comme une gangrène sur toute la

planète. Tous les peuples de la Terre sont pris en otages par une poignée de

multinationales qui détruisent tout: la santé des hommes et des animaux, les

eaux, les sols, l'air, les insectes, les oiseaux....

 

Ces multinationales biocidaires, qui contrôlent les semences et la chimie,

ont détourné l'agriculture à leur profit. L'humanité se meurt sous l'assaut

d'aliments-poisons. En France seulement, par exemple, ce sont 150 000

personnes qui décèdent annuellement de cancers.

 

L'environnement se meurt sous l'assaut des poisons employés en agriculture.

La France, qui est le troisième consommateur au monde d‚insecticides, de

fongicides et d‚herbicides, a complètement contaminé ses ressources en eau.

Selon l'IFEN, 96% des eaux de surface et 61 % des eaux souterraines sont

contaminées par des pesticides. L'Homme contamine ses sols; les sols

contaminent les eaux; les eaux contaminent l'Homme. Un crime contre la

Nature, un crime contre la Civilisation.

 

Le Titanic agricole est en train de sombrer dans l'océan de ses vanités mais

il entraîne tout dans son sillage.

 

Alors que la mafia criminelle des multinationales de l'agrochimie détruit la

Vie, l'Etat Français s'attaque au purin d'ortie. L'Etat Français

envisage-t-il de détruire tous les ouvrages mentionnant la recette du purin

d'ortie ou de tout autre produit naturel non homologué en de gigantesques

autodafés?  L'Etat Français envisage-t-il également d'interdire la soupe à

l'ortie qui étant un des aliments les plus concentrés en anti-oxydants

pourrait être quasiment considérée comme un remède naturel au regard d'une

grande partie de la nourriture moderne totalement dénuée de forces de vie?

 

Nos actions doivent permettre aux générations futures de déposer plainte,

pour crime contre l'humanité, à l'encontre des actuels scientistes et

décideurs (leurs complices...). Ces terroristes de laboratoire ne pourront

argumenter qu'ils pêchaient par ignorance : ils construisent sciemment, à

l'insu du plus grand nombre, les bases d'une future dictature alimentaire.

 

Vandana Shiva, la célèbre physicienne et leader des mouvements paysans dans

la lutte contre le terrorisme alimentaire en Inde a déclaré que la

démocratie du futur sera une démocratie de la nourriture.

 

Nous appelons tous les jardiniers de France à leurs barils! Faites couler le

bon jus d'ortie en vos jardins à la santé de vos légumes.

 

La recette du purin d'ortie est disponible sur le site de l'Association

Kokopelli: http://www.kokopelli.asso.fr/actu/new_news.cgi?id_news=73

 

Nous invitons toutes les associations luttant pour la sauvegarde de notre

patrimoine culturel à disséminer symboliquement cette recette.

 

De plus, l'Association Kokopelli s'engage à mettre en place, pour l'année

2008, un calendrier de formations destinées aux jardiniers, afin d'enseigner

toutes les techniques issues de l'agro-écologie planétaire: soins naturels

aux jardins, techniques de compostage, méthodes d'amélioration de la

fertilité des sols (Effective Micro-organisms, Pancha Kavya de l'Inde, etc).

 

Libérons l'Humus!

 

Dominique Guillet

 

_______________________________________________________________

 

Je vous ai fait un copié-collé d'un message que certains d'entre vous auront

déjà reçu directement.

Nous formons une grande famille...

 

Mais pas assez encore!

 

On se souvient de mes messages de l'an passé, au sujet des huitres

d'Arcachon, et de la volonté du pouvoir d'emmerder les professionnels du

cru! Rien n'a changé... l'Ordre malveillant est encore à l'œuvre...

(le patron d'un préfet c'est le gouvernement, ne pas oublier!)

 

Je connais mal les huitres d'Arcachon, ici quand j'en trouve des bonnes,

c'est sur le banc d'un p'tit gars de Bourcefranc(17) que je les trouve...

Et pourtant eux aussi ont eu quelques problèmes avec la baisse du débit des

rivières(la Seudre) qui déssalait pas assez les claires...

 

Mais pas de bactéries en vue dans les microscopes!

 

_______________________________________________________________

 

"Face aux industriels du mensonge, nous ne sommes que de petits artisans de

la vérité."

(Jean Rostand / 1894-1977)

 

http://atheisme.free.fr/index.html

 

 

Repost 0
18 mai 2008 7 18 /05 /mai /2008 20:16

 

"Le pouvoir d'être aussi cons que la moyenne."

 

Dans les infos de ce jour on a pu entendre que le pouvoir d'achat des

ménages français avait tendance à s'effriter...

 

On pourrait croire que c'est une bonne nouvelle ...

 

Mais en fait ce n'en est pas une: comme toutes les infos qu'on nous charrie

aussi violemment qu'un torrent charrie du n'importe quoi arraché sans

ménagements à notre environnement, celle-ci vient d'un désir de manipulation

des esprits auprès duquel nos gouvernants puisent l'essentiel de leur

légitimation.

 

Du "pouvoir d'achat" nos compatriotes n'en manquent pas et c'est ce qu'a

bien compris la société Ricard qui vient d'inonder les supermarchés(Leclerc

en particulier) de centaines de milliers de bouteilles de son alcool anisé

si plein d'un exotisme d'été sous les parasols "congés payés"...

 

Vivez en paix joyeux travailleurs, le numéro un de l'industrie

agro-alimentaire française, sait comment suffire à votre bonheur!

 

La paire de boules de pétanque est au bout de votre quête...

 

En attendant la grosse palette de cartons de douze bouteilles a été épuisée

en moins d'une journée, certains partant avec le caddie chiant à ras-bord...

 

Vous avez dit: "pouvoir d'achat" en baisse?

 

__________________________________________________________

 

La photo?

 

A savoir qu'un autre monde, qu'une autre vérité fait le tous les jours

d'aspirants à la simplicité de vivre...

 

Sans apéro de midi...

 

 

 

 

Repost 0
18 mai 2008 7 18 /05 /mai /2008 20:15

 

Bonsoir!

 

Depuis certains temps je rumine l'idée qu'il y aurait quelquechose à faire

ou à dire au sujet du fameux "pouvoir d'achat"!

 

C'est un concept jamais remis en cause par les organismes syndicaux ou

politiques progressistes, comme acquis même à leur classe et comme faisant

partie des grandes causes à défendre.

 

Quand on observe ce qui se vend dans les grandes surfaces: nourriture

packagée, formatée, objets manufacturés inutiles, gadgets sans valeur

importés de chine, vêtements dépourvus de leur valeur fondamentale, tous

bons à jeter après quelques semaines d'utilisation, on comprend que le grand

commerce, le patronat et les syndicats continuent de défendre cette

idée-force du pouvoir d'achat.

 

Pour eux le consommateur doit continuer d'avoir le sentiment que c'est un

pouvoir indispensable!

 

Sans quoi, comment feraient-ils (les grandes surfaces) pour préserver leur

chiffre d'affaire?

 

Sans cela comment pourraient-ils continuer à saigner le pauvre consommateur

de ses maigres revenus?

 

S'il existe une dernière grande liberté à conquérir, c'est celle de refuser

de nous faire imposer cette irréalité que nous ne pourrions exister sans

avoir un "pouvoir d'achat" élevé...

 

Bien au contraire...

 

Pour ma part je revendique solennellement le pouvoir de "non-achat"!

 

Quitte à d'aller jusqu'à l'interdiction d'utiliser les caddies dans les

supermarchés!

 

Mais c'est un concept un peu trop "révolutionnaire"...

 

Un concept qui se heurte à l'idée que les gens se font de la liberté, celle

de se remplir le caddie, une liberté qui n'en est pas une mais qui est

intimement liée à l'impression justement de plaisir que procure le sentiment

d'avoir assez de pouvoir d'achat, un minimum même, pour repartir dans son

petit chez-soi faire le compte de toutes les merdes inutiles mais

indispensables de posséder pour la satisfaction de se sentir être

quelqu'un(ou quelqu'une) de quelque importance...

 

__________________________________________________

 

En document acompagné, une photo piquée à l'AFP, pour ne pas oublier qu'au

Liban en fait de pouvoir d'achat, il ne reste pour certains que le pouvoir

de pleurer...

 

 

 

 

Repost 0
18 mai 2008 7 18 /05 /mai /2008 20:14

 

 

Je tiens à remercier un des mes fidèles abonnés qui m'a fait transmettre une

réponse à une demande faite ici concernant un conifère caduque qu'à tort

j'avais désigné comme "Taxodium distichum". Le cyprès chauve commun au

bayous de louisiane, connu là-bas comme l'arbre à "genoux"(knee).

 

Il s'agirait en fait du "Taxodium nutans", une variante du type plutôt rare

ressemblant à la variante "Taxodium distichum pendulum", apparue en une

époque commune, 1789, différant seulement par l'extrémité de ses branches

fortement courbées vers le bas, d'où partent des rameaux élancés, d'abord

dressés, puis horizontaux et enfin pendants...

 

Ainsi que le "Taxodium ascendens", son cousin, cet arbre préfère les terres

sèches et chaudes et ne dépasse guère les 15 m d'envergure...

 

Voir photo...

 

A voir aussi la belle photo très aérienne de la mûre "Triple Crown" qui s'en

vient finir de murir juste au moment où finit de nous cuire l'affreuse

canicule...

 

 

Repost 0
18 mai 2008 7 18 /05 /mai /2008 20:13

 

Aux soirées de ce JUILLET plus chaudes que chaudes, je me trouve le moyen de

les faire paraitre moins longues en épluchant les dépêches de l'AFP qu'on

trouve sur le portail wanadoo; ainsi j'ai récupéré ces informations peu

propices à me redonner l'envie de croire qu'un jour nous pourrions vivre

dans un monde parfait, où l'humanité serait enfin exemplaire!

 

__________________________________________________________________

 

 

Air France-KLM mis en examen comme personne morale dans l'affaire Pretory.

 

 

Le groupe Air France-KLM a été mis en examen jeudi en tant que personne

morale par le juge chargé de l'instruction visant la société de sécurité

Pretory, ex-sous-traitante d'Air France avant qu'elle ne fasse faillite,

a-t-on appris auprès de l'avocat de la compagnie.

 

La compagnie aérienne est poursuivie pour "complicité d'abus de biens

sociaux et travail dissimulé", a précisé à la presse Me Jean-René Farthouat.

 

Air France a obtenu le statut de témoin assisté pour d'autres infractions

parmi lesquelles "blanchiment en bande organisée", a ajouté l'avocat après

plus de trois heures d'audition du directeur juridique représentant la

compagnie, Jean-Marc Bardy.

 

Me Farthouat a annoncé qu'il allait déposer une requête visant à annuler

cette mise en examen "qui n'est fondée sur aucun élément sérieux".

 

Mardi après-midi, le PDG du groupe, Jean-Cyril Spinetta, a été entendu comme

témoin assisté pendant plus de six heures par le magistrat financier Hervé

Lourau qui a finalement choisi de ne le pas mettre en examen.

 

Air France "est suspecté d'avoir su que la société Pretory ne respectait pas

les dispositions légales et par conséquent se créait une richesse indue", a

expliqué Me Farthouat.

 

L'enquête judiciaire ouverte en décembre 2003 fait suite notamment à un

signalement de Tracfin, la cellule de lutte contre le blanchiment d'argent,

qui avait repéré 10 millions d'euros de flux suspects venant de Pretory.

 

Par ailleurs, l'instruction porte sur le mode de rémunération du personnel

embarqué de la société de sécurité. L'essentiel des salaires aurait été payé

illégalement par des sous-traitants cachés dans des paradis fiscaux en

économisant sur les charges. Les bénéfices étaient empochés par les

dirigeants de l'entreprise.

 

Le juge Lourau s'interroge d'une part sur les conditions dans lesquelles

Pretory, inconnue dans le secteur de la sécurité, a pu décrocher un gros

contrat avec Air France et d'autre part sur la connaissance que la compagnie

aurait pu avoir des malversations.

 

En effet, après les attentats du 11 septembre 2001, Pretory avait été

chargée par Air France de fournir des gardes embarqués dans les avions à

destination des Etats-Unis.

 

La société avait vu alors son chiffre d'affaires exploser avant d'être

placée en liquidation judiciaire en décembre 2003, entraînant le

licenciement de plus de 600 salariés.

 

Les soupçons de favoritisme reposent sur les relations qui unissaient

l'ex-directeur de la sûreté d'Air France Joël Cathala, ancien haut

fonctionnaire de la police de l'air et des frontières en relation directe

avec M. Spinetta, et deux actionnaires de Pretory. M. Cathala, qui a

bénéficié d'un non lieu dans un autre dossier en 2005, n'a pas encore été

entendu par le juge Lourau.

 

Quatre personnes physiques ont déjà été mises en examen dans cette affaire

dont Jacques Gaussens, ex-PDG de Pretory et Pascal Jumel, ex-enquêteur de

police condamné à 17 ans de prison pour des braquages.

 

_________________________________________________________________

 

Affaire de blanchiment Sentier II: 138 personnes, 4 banques en

correctionnelle

 

 

Cent trente-huit personnes et quatre banques, dont la Société Générale et

son PDG Daniel Bouton, ont été renvoyées en correctionnelle dans l'affaire

de blanchiment dite "Sentier II" entre la France et Israël portant sur des

milliards d'euros.

 

Quatre banques, la Société générale, élue "banque de l'année", la Société

marseillaise de crédit, la Barclays-France et la Banque nationale du

Pakistan sont renvoyées en tant que personnes morales par la juge

d'instruction du pôle financier de Paris, Xavière Simeoni.

 

Outre M. Bouton, plusieurs cadres de ces quatre banques sont notamment

prévenus de "blanchiment aggravé" pour des faits s'étalant de 1997 à fin

2001 dans ce dossier qui fait plus de 600 tomes.

 

Le parquet de Paris a requis début juillet le renvoi de deux banques

seulement, la Société marseillaise de crédit et la Banque nationale du

Pakistan sur les huit qui avaient été mises en examen.

 

Mme Simeoni, qui a signé son ordonnance jeudi, a suivi les demandes du

parquet en ordonnant un non-lieu pour la BRED, l'American Express Bank

France, la Leumi-France et la banque libanaise Saradar mais elle a décidé le

renvoi de la Société générale et de la Barclays-France.

 

Par ailleurs, un ancien procureur adjoint au parquet de Bobigny, Jean-Louis

Voirain, qui avait passé huit mois en détention provisoire en 2003 avant

d'être révoqué, est également renvoyé devant la justice.

 

Six rabbins, dont deux sont en fuite, seront également jugés.

 

Ce dossier de blanchiment via des chèques entre la France et Israël, qui

porte sur "des milliards d'euros" selon une source proche du dossier, avait

été découvert lors de l'enquête sur l'affaire dite du Sentier, un vaste

réseau d'escroquerie dans le quartier parisien de la confection au préjudice

de banques et d'assurances au milieu des années 90.

 

Cent vingt-quatre personnes avaient été renvoyées devant la justice, parmi

lesquelles 85 ont été condamnées. On retrouve le nom de certaines d'entre

elles dans cette nouvelle affaire.

 

Au total, dans "Sentier II", 198 personnes ont été mises en examen dont 32

cadres ou dirigeants d'établissements bancaires pour tout ou partie des

infractions de "trafic d'influence, corruption passive, blanchiment aggravé

et recel de fonds provenant d'abus de biens sociaux".

 

Un vaste circuit de blanchiment permettait notamment à des commerçants ou

des particuliers français de dissimuler un "délit initial" -fraude fiscale,

abus de biens sociaux, chèques volés- en échangeant, moyennant une

commission, des chèques contre de l'argent liquide.

 

Pour permettre cette opération, les chèques étaient présentés dans des

bureaux de change en Israël, où la réglementation permet de faire endosser

un chèque contre le versement de sommes en espèces par une autre personne

que son destinataire.

 

Les chèques étaient ensuite adressés par différentes banques israéliennes, à

une "banque-correspondante" en France, telle que la Société générale.

 

Mme Simeoni, qui a mis au jour six filières distinctes de blanchiment, a

établi que les quatre banques renvoyées étaient au courant de ce système, ce

qu'elles ont toujours démenti.

 

Conclue en 2003 par la juge Isabelle Prévost-Desprez qui avait renvoyé

devant la justice les huit banques, l'instruction avait été complètement

relancée après l'annulation en juin 2004 par la cour d'appel de Paris de

l'ordonnance de la magistrate pour vice de forme.

 

Mme Simeoni, qui a hérité de l'instruction, l'a reprise depuis le début. Les

prévenus, pour la plupart sous contrôle judiciaire, encourent dix ans de

prison et de fortes amendes, jusqu'au double des sommes blanchies.

 

_____________________________________________________________

 

On peut penser que la justice pourra aller un peu plus loin que ces

informations, mais ce qu'on doit en penser surtout c'est que ces "affaires"

sont comme le sommet de l'iceberg et qu'en dessous du niveau de flottaison,

les 9/10èmes de l'abject ne seront jamais mis à jour!

 

Ce qui en conséquence n'est pas de nature à nous remonter le moral, nous les

besogneux du quotidien pour qui quelques malheureux milliers d'euros

manquant à nos chiffres mensuels, nous sont perçus comme sensation d'un

échec permanent...

 

Nous vivons un monde où la réussite n'est offerte qu'à ceux qui n'en

respectent pas les règlements !

 

A moins que ces dits règlements n'aient été édictés que pour devoir être

détournés par ceux-là même qui nous les ont imposés!

 

________________________________________________________________

 

Au moyen-âge ces questionnements-là ne se posaient pas, par contre on y

avait déjà des solutions beaucoup plus radicales:

Pour confondre son concitoyen ou l'abuser on lui faisait avaler une

décoction à base de Datura, et hop! le tour était joué!

Restait plus qu'à d'amener le "fou" au bûcher!

 

_________________________________________________________________

 

"Derrière chez moi, savez vous quoi qui n'ya?"

 

Un gros pied de Datura!(photo)

 

________________________________________________________________

 

Etre à Venise, c’est croire que l’on est à Venise.

 

Rêver de Venise, c’est être à Venise.

 

<Ramon Gomez de la Serna.>

 

 

 

 

Repost 0