Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Journal de Vinosse
  • Le Journal de Vinosse
  • : Journal à l'humeur qui fait des vagues, comme l'océan et ses marées...
  • Contact

Octobre 1972 (écrit en)

Un soir       plus

tard que la guerre

Vinosse jouait

du

pipeau

 

 

 

Cette nuit-là

pendant que       eux            dormait l'immensité perdue de

l'illusion          société bâtarde et       française

Vinosse jouait

du

pipeau

 

 

 

Vers minuit

ils        je n'entendais plus que le clapotis du        ton

sourire sur la pente élaborée de mon bonheur        maritime

pour ces étoiles

J'aurais recquis alors une peine plus douce encore

 

Et tiens       nous n'aurons plus        de peine

tiens c'est ma resplentitude que je gouache à ton nez

tiens ce seront        mille       les entendements de notre joie

 

 

Recherche

Ils ont écrit:

"Si j'étais un inconditionnel de la liberté évoquée plus haut, j'aurais sans aucun doute préféré l'océan à l'issue qui se découvrait à moi dans le regard trouble que je portais sur ces hommes ..."

  FRANZ KAFKA...     Compte rendu pour une académie.

 

______________________________________________________

       

Les penseurs selon lesquels tous les astres se meuvent de façon cyclique, ne sont pas les plus Profonds ...

Qui regarde au dedans de soi-même comme à l’intérieur d’un immense univers, qui porte en soi des Voies Lactées, sait combien sont irrégulières toutes les voies lactées ...

Elles conduisent jusqu’au fond du Chaos et du labyrinthe de l’Existence ...

 

Frédéric NIETSZCHE...  Le Gai Savoir.


______________________________________________________

 

 

Il me semble que la notion même de compréhension est en train de se transformer très profondément. Autrefois, comprendre impliquait la notion d’une transparence entre celui qui cherchait à comprendre et sa lecture, tandis que maintenant on demande plutôt à des œuvres très difficiles (et dont, par une sorte de perversion de l’intelligence, on semble souhaiter qu’elles soient très difficiles) d’agir à la manière d’un charme magique sur la conscience du lecteur. Et donc, disons que c’est une forme de mysticisme qui est en train de réapparaître dans notre société et dont je me sens moi-même très loin, et pour lequel j’éprouve une sorte de répugnance.

 

CLAUDE   LÉVY - STRAUSS.

 

____________________________________

 

Archives

Les Visités

27 décembre 2009 7 27 /12 /décembre /2009 08:23
porco_rosso.jpg

Je suis comme Porco Rosso: je plane dans les airs, j'y suis à mon aise et pire, avec le temps je suis devenu encore plus virtuose que l'Albatros d'avec cette hantise de devoir atterrir et m'y mal comporter...
 
Mon bonheur est en bas, terre en mer, je le vise et le surveille, je l'admire et le convoite sans pouvoir définitivement l'aborder ...
 
Il n'y a pas pire et douloureuse réalité que le rêve ... 


Mon cœur est mûr... trop mûr...

Il se répand, il fait des taches,

Qui seront demain sans peine à effacer...


Ce ne sont juste qu' un peu d'eau teintée ...

Et sucrée ...

MO.jpg 

                Ancien Vœu.

 

                  A l’année qui vient,

Sera-t-elle douce, riche ou bien amère,

                  Je donne et j’espère

                  Ton cœur, ton soutien...

 

                  A celle qui fuit

Je dis:  aussi forte et lourde fut-elle,

                  Que l’année nouvelle

                  Ait bien moins d’ennui!

 

                  Ma folle espérance

A vu, en mil neuf cent soixante cinq,

                  Telle un œil devin

                  Sa Mort... Qu’on nous fiance!

 

                  Année de dépit

Où une forte illusion épanouie

                  A vécu, mon ouïe

                  N’eût pas de répit!

 

                  C’est pour ces grands bruits

Trop longtemps supportés par mes oreilles,

                  Qu’à jamais je veille

                  A cracher leurs fruits...

 

 

                  Oh! La belle Année!

Fort de ton pardon et de ton retour,

                  je veux que ce jour

                  Ne soit  “Fleur Fanée”

 

  1er JANVIER 1966

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mon chien aussi 10/01/2010 18:15


Bon. J' savais pas , m'sieur...


Vinosse 10/01/2010 17:35


J'ai un problème de stockage de photos, pour ça que j'ai pas renouvelé mon blog...


mon chien aussi 10/01/2010 17:02


Quelqu'un qui te visite !!!! Qu'est-c' qu'y faut pas entendre !!! Tu pourrais, j' sais pas, ajouter une photo... Et pis, t'es pas souvent chez toi...


Vinosse 07/01/2010 07:40


Merci beaucoup, Claire du Leclerc...

Enfin quelqu'un qui me visite !!! 

A bientôt peut-être ! 


Claire 06/01/2010 21:33


Bonjour ,
Enfin ai-je l'occasion de venir vor votre blog!
Et bien je le trouve très poétique. j'aime beaucoup ce que vous y écrivez.

enfin, je vous souhaite une bonne année.

(la caissière de leclerc)