Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Journal de Vinosse
  • Le Journal de Vinosse
  • : Journal à l'humeur qui fait des vagues, comme l'océan et ses marées...
  • Contact

Octobre 1972 (écrit en)

Un soir       plus

tard que la guerre

Vinosse jouait

du

pipeau

 

 

 

Cette nuit-là

pendant que       eux            dormait l'immensité perdue de

l'illusion          société bâtarde et       française

Vinosse jouait

du

pipeau

 

 

 

Vers minuit

ils        je n'entendais plus que le clapotis du        ton

sourire sur la pente élaborée de mon bonheur        maritime

pour ces étoiles

J'aurais recquis alors une peine plus douce encore

 

Et tiens       nous n'aurons plus        de peine

tiens c'est ma resplentitude que je gouache à ton nez

tiens ce seront        mille       les entendements de notre joie

 

 

Recherche

Ils ont écrit:

"Si j'étais un inconditionnel de la liberté évoquée plus haut, j'aurais sans aucun doute préféré l'océan à l'issue qui se découvrait à moi dans le regard trouble que je portais sur ces hommes ..."

  FRANZ KAFKA...     Compte rendu pour une académie.

 

______________________________________________________

       

Les penseurs selon lesquels tous les astres se meuvent de façon cyclique, ne sont pas les plus Profonds ...

Qui regarde au dedans de soi-même comme à l’intérieur d’un immense univers, qui porte en soi des Voies Lactées, sait combien sont irrégulières toutes les voies lactées ...

Elles conduisent jusqu’au fond du Chaos et du labyrinthe de l’Existence ...

 

Frédéric NIETSZCHE...  Le Gai Savoir.


______________________________________________________

 

 

Il me semble que la notion même de compréhension est en train de se transformer très profondément. Autrefois, comprendre impliquait la notion d’une transparence entre celui qui cherchait à comprendre et sa lecture, tandis que maintenant on demande plutôt à des œuvres très difficiles (et dont, par une sorte de perversion de l’intelligence, on semble souhaiter qu’elles soient très difficiles) d’agir à la manière d’un charme magique sur la conscience du lecteur. Et donc, disons que c’est une forme de mysticisme qui est en train de réapparaître dans notre société et dont je me sens moi-même très loin, et pour lequel j’éprouve une sorte de répugnance.

 

CLAUDE   LÉVY - STRAUSS.

 

____________________________________

 

Archives

Les Visités

28 décembre 2008 7 28 /12 /décembre /2008 10:16


Franz KAFKA, Lettres à Max Brod.

"Ici c'est tellement végétarien que même les pourboires sont interdits. Il n'y a que du pain noir complet à la place des petits pains. On vient juste de m'apporter un dessert à la semoule avec un coulis de framboises, mais j'ai aussi envie de prendre encore une salade verte avec de la crème; ce sera très bon avec du vin de groseille à maquereau, et une infusion de feuilles de fraisier terminera le tout."


Carte postale avec image (Berlin, Colonne de la Victoire). BERLIN, 04/12/1910.


Je suis pas sûr que ce régime pût guérir Franz de sa maladie aussi que de ses plus graves tourments.
Je les connais trop...    ils sont souvent inguérissables! 





Tom Waits - Tom Traubert's blues 1977



(Je sais pas si je me suis pas trompé de blog!)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

loïc 07/01/2009 13:37

Merci pour les précisions car j'avais beaucoup de mal à comprendre.

Vinosse 07/01/2009 10:31

Loïc: Amédée CROCHE est le dernier avatar utilisé pour poster un com chez Daniel ce matin!

Damned! J'ai tété découvert!!!!

Fille de... 07/01/2009 10:26

Montaigne doit se retourner dans sa tombe en lisant ce haut vocabulaire signé de sa griffe!!
Même mes gosses y en disent pas autant!

Amédée CROCHE 07/01/2009 10:24

Mon cher Loïc, l'odieux personnage pseudonommé montaigneàcheval fut il y a peu viré d'un célèbre blog littéraire, la République des Livres de Pierre Assouline, par les modérateurs du Monde, son hébergeur, pour vulgarité! Et en particulier lors de mails envoyés directement à ceux-ci! Comme on les comprend!

C'est un orgueilleux pourvu d'autre talent que celui des jeux de mots dépassés mais surtout complètement imbu de lui-même et, comme membre de l'enseignement, amoureux de sa caste! Toute intrusion venue de l'extérieur le mettant en rage! Surtout si elle est faite avec un peu plus de talent que lui!
Et parce que ces gens confondent verbiage et qualité intellectuelle, il faut savoir se répandre chez eux si l'on veut qu'ils vous respectent! Sinon on qualifie de pensée Lidl, votre pensée! C'est dire leur fatuité!
Je fais allusion ici aux ami(e)s du brontosaure, guère plus évolués que lui...

J'y fus traité de bobo prétentieux au style vulgaire, de sous-stalker, de...Jean Passe et Démeyeur...j'illustre le style du bonhomme, de plus affabulateur en m'accusant plus haut de virer des commentaires, ce qui est FAUX.
Il aimerait tant jouer les victimes...

Bon je te mets pas en lien son propre blog, ouvert sous la contrainte, l'ennui de sa lecture n'est pas cadeau à faire!

loïc 06/01/2009 11:28

Belle chanson qui ne donne pas envie d'insulter gratuitement l'auteur du blog.