Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Journal de Vinosse
  • Le Journal de Vinosse
  • : Journal à l'humeur qui fait des vagues, comme l'océan et ses marées...
  • Contact

Octobre 1972 (écrit en)

Un soir       plus

tard que la guerre

Vinosse jouait

du

pipeau

 

 

 

Cette nuit-là

pendant que       eux            dormait l'immensité perdue de

l'illusion          société bâtarde et       française

Vinosse jouait

du

pipeau

 

 

 

Vers minuit

ils        je n'entendais plus que le clapotis du        ton

sourire sur la pente élaborée de mon bonheur        maritime

pour ces étoiles

J'aurais recquis alors une peine plus douce encore

 

Et tiens       nous n'aurons plus        de peine

tiens c'est ma resplentitude que je gouache à ton nez

tiens ce seront        mille       les entendements de notre joie

 

 

Recherche

Ils ont écrit:

"Si j'étais un inconditionnel de la liberté évoquée plus haut, j'aurais sans aucun doute préféré l'océan à l'issue qui se découvrait à moi dans le regard trouble que je portais sur ces hommes ..."

  FRANZ KAFKA...     Compte rendu pour une académie.

 

______________________________________________________

       

Les penseurs selon lesquels tous les astres se meuvent de façon cyclique, ne sont pas les plus Profonds ...

Qui regarde au dedans de soi-même comme à l’intérieur d’un immense univers, qui porte en soi des Voies Lactées, sait combien sont irrégulières toutes les voies lactées ...

Elles conduisent jusqu’au fond du Chaos et du labyrinthe de l’Existence ...

 

Frédéric NIETSZCHE...  Le Gai Savoir.


______________________________________________________

 

 

Il me semble que la notion même de compréhension est en train de se transformer très profondément. Autrefois, comprendre impliquait la notion d’une transparence entre celui qui cherchait à comprendre et sa lecture, tandis que maintenant on demande plutôt à des œuvres très difficiles (et dont, par une sorte de perversion de l’intelligence, on semble souhaiter qu’elles soient très difficiles) d’agir à la manière d’un charme magique sur la conscience du lecteur. Et donc, disons que c’est une forme de mysticisme qui est en train de réapparaître dans notre société et dont je me sens moi-même très loin, et pour lequel j’éprouve une sorte de répugnance.

 

CLAUDE   LÉVY - STRAUSS.

 

____________________________________

 

Archives

Les Visités

5 juin 2008 4 05 /06 /juin /2008 14:14
J'ai cru voir un gros bourdon noir, avec un gros cul jaune...

"J'espère qu'y va pas venir me faire chier! C'est bon! J'ai pris le plantain, je lui ai laissé le trèfle rose, le blanc aussi (mais l'est moins sucré), y'a pas de raison que je décolle..."








  Petit lotier deviendra grand, pourvu que DDE lui prête vie!


Petit à petit l'otier fait son nid...


J'me présente...


Je m'appelle otier!


Y l'est en tête, Senna?


Pas mal la petite!


C'est ses copines?
 


Gaffe les filles, c'est un satyre, un bouc!




Oh! Maître Goupil, que vous arrive-t-il?
 


Et oui, petit renard est mort...assassiné! 


Petit Renard n'aura plus l'occasion de railler les flatteurs en flattant le corback pour un bout de fromage sans goût et sans consistance! 

Petit Renard n'aura plus l'occasion de faire preuve de raison en refusant de risquer sa santé et sa liberté juste pour quelques fruits verts indigestes!

 

Petit Renard ne sera pas le sot consommateur de base qui se suffit d'un faux camembert au lait pasteurisé pour satisfaire son envie de fromage!
 

Vous n'avez pas remarqué que l'on dessine toujours le corbeau avec un machin blanc tout rond et tout plat dans le bec quand La Fontaine à son époque n'avait pu entendre parler du camembert, pas encore inventé?
 

Petit renard ne sera pas de cette bande de crétins qui se jette sur les fruits hors-saison, plus chers et bourrés de traitements chimiques, au prétexte qu'ils devraient (les crétins) avoir toute l'année besoin que de soleil et de bon vivre!

 

Petit Renard savait que toutes les saisons sont bonnes à vivre... Il le savait!

 

Mais il ne se doutait pas du nombre de salauds qu'on croise tous les jours, et toutes les nuits, sur les routes du pays! 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

McComber 09/06/2008 14:51

Ton renard va pouvoir se reposer de tous ces VUS aux vitres teintées. Je ne me plaindrais pas d'en faire autant un de ces jours, lorsque l'heure aura sonné.

Vinosse 08/06/2008 13:41

La Haute Saintonge!

Mais ça ne figure pas sur les cartes!

C'est entre Saintes et Montlieu la Garde!!!!

Entre Baignes et Montendre!

Entre Jonzac et Barbezieux!

christian vancau 08/06/2008 11:24

Alors là, pas de doute, je suis de plein pied avec vous, surtout que je vis dans une région de chasse et de braconnage, à 1Km de la forêt de Saint-Hubert. Mais quelle région habitez-vous donc???
Je reviens plus tard sur votre blog, d'ici peu

di Brazza 07/06/2008 11:39

Qu'est ce que tu veux que je te dise, quand je viens ici, j'ai plus la tête à butiner, voire à lutiner qu'à épandre mes commentaires ici et là. Mais bon, faut quand même le dire de temps en temps que c'est un bonheur fou de se promener avec toi et regarder partout où tu pointes le doigt, même si c'est tout petit ce que tu nous montres et qu'il faut chercher les lunettes, merde dans quelle poche les ai-je fourrées tu vois le truc.
Je découvre aussi en lisant de lointains commentaires que je ne suis pas le seul à n'avoir pas pu ouvrir la page avec les belles pivoines, aux jupons de cocotte à saloon. Je croyais que c'était mon pécé qui faisait du buggy.

amications dubordéroutes
dB

Vinosse 07/06/2008 15:29


Un pécé? Quoitesse? Un endroit plein de chefs?
Moi j'ai qu'un mac, mais y me protège bien...

Merci, merci, Dibé!