Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Journal de Vinosse
  • Le Journal de Vinosse
  • : Journal à l'humeur qui fait des vagues, comme l'océan et ses marées...
  • Contact

Octobre 1972 (écrit en)

Un soir       plus

tard que la guerre

Vinosse jouait

du

pipeau

 

 

 

Cette nuit-là

pendant que       eux            dormait l'immensité perdue de

l'illusion          société bâtarde et       française

Vinosse jouait

du

pipeau

 

 

 

Vers minuit

ils        je n'entendais plus que le clapotis du        ton

sourire sur la pente élaborée de mon bonheur        maritime

pour ces étoiles

J'aurais recquis alors une peine plus douce encore

 

Et tiens       nous n'aurons plus        de peine

tiens c'est ma resplentitude que je gouache à ton nez

tiens ce seront        mille       les entendements de notre joie

 

 

Recherche

Ils ont écrit:

"Si j'étais un inconditionnel de la liberté évoquée plus haut, j'aurais sans aucun doute préféré l'océan à l'issue qui se découvrait à moi dans le regard trouble que je portais sur ces hommes ..."

  FRANZ KAFKA...     Compte rendu pour une académie.

 

______________________________________________________

       

Les penseurs selon lesquels tous les astres se meuvent de façon cyclique, ne sont pas les plus Profonds ...

Qui regarde au dedans de soi-même comme à l’intérieur d’un immense univers, qui porte en soi des Voies Lactées, sait combien sont irrégulières toutes les voies lactées ...

Elles conduisent jusqu’au fond du Chaos et du labyrinthe de l’Existence ...

 

Frédéric NIETSZCHE...  Le Gai Savoir.


______________________________________________________

 

 

Il me semble que la notion même de compréhension est en train de se transformer très profondément. Autrefois, comprendre impliquait la notion d’une transparence entre celui qui cherchait à comprendre et sa lecture, tandis que maintenant on demande plutôt à des œuvres très difficiles (et dont, par une sorte de perversion de l’intelligence, on semble souhaiter qu’elles soient très difficiles) d’agir à la manière d’un charme magique sur la conscience du lecteur. Et donc, disons que c’est une forme de mysticisme qui est en train de réapparaître dans notre société et dont je me sens moi-même très loin, et pour lequel j’éprouve une sorte de répugnance.

 

CLAUDE   LÉVY - STRAUSS.

 

____________________________________

 

Archives

Les Visités

19 mai 2008 1 19 /05 /mai /2008 21:20

 

 

 

Quand les tracteurs oranges de l'ex-DDE passent tard à l'Automne broyer les bords de routes cela permet le mois de Mars venu, au promeneur curieux de rester en admiration devant une colonie de Pétasite sauvage très heureuse d'avoir conquis cette liberté... Enfin jusqu'au passage prochain qui risque de lui raser les inflorescences...

Peut-être qu'orchis, ophrys et autres raretés  profiteront de l'opportunité...

 

Bon, si Pâques eut été en Avril, il aurait été normal d'espérer le passer au balcon! Malgré que la sagesse populaire prédisât de ne point nous découvrir d'un fil(en Avril!)

Mais comme il est en Mars, apprécions, telle une bénédiction divine, l'arrivée ce Dimanche des flocons: l'hiver n'est pas fini!

Les plantes(dont je me fais le porte parole)applaudissent à tout rompre!

 

Ce dernier Janvier si doux fit dire les pires âneries, ainsi celle-ci entendue lors d'un journal télévisé sur FR3(je ne regarde jamais ni TF1 ni FR2 pour m'informer, vu que c'est pire!):

"Selon les météorologues, il faut remonter 50 ans en arrière, pour retrouver un mois de Janvier aussi chaud! C'est bien la preuve du réchauffement de la planète!"

 

Sans vouloir faire l'Allègre et affirmer sans preuves que la fonte de la calotte glacaire est dûe à un effet d'optique(effet loupe?), je dois faire observer que cette démonstration se mord la queue!

C'est l'anti preuve même! 

Donc en 1958 nous aurions déjà vécu le réchauffement...  Qui en parle encore aujourd'hui???

 

Allez, ne vous en faites pas:  même demain, même sous la neige, vous en entendrez de plus belles!

 

Comme celle-ci, récemment entendue sur M6 dans l'émission cu-culinaire de Cyril Lignac:   "On trouve deux types de tomates dans les magazins actuellement: les tomates cerise et les tomates grappes, ces dernières étant plus chères vu qu'on les cueille avec la queue..."

 

Pauvres crétins...

 

Venez pas vous plaindre si on vous fait avaler n'importe quoi!

 

Euh... Je dis pas ça pour vous mes chers lecteurs!!!

 







Le massif de pétasite sauvage...







 

Partager cet article

Repost 0

commentaires