Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Journal de Vinosse
  • Le Journal de Vinosse
  • : Journal à l'humeur qui fait des vagues, comme l'océan et ses marées...
  • Contact

Octobre 1972 (écrit en)

Un soir       plus

tard que la guerre

Vinosse jouait

du

pipeau

 

 

 

Cette nuit-là

pendant que       eux            dormait l'immensité perdue de

l'illusion          société bâtarde et       française

Vinosse jouait

du

pipeau

 

 

 

Vers minuit

ils        je n'entendais plus que le clapotis du        ton

sourire sur la pente élaborée de mon bonheur        maritime

pour ces étoiles

J'aurais recquis alors une peine plus douce encore

 

Et tiens       nous n'aurons plus        de peine

tiens c'est ma resplentitude que je gouache à ton nez

tiens ce seront        mille       les entendements de notre joie

 

 

Recherche

Ils ont écrit:

"Si j'étais un inconditionnel de la liberté évoquée plus haut, j'aurais sans aucun doute préféré l'océan à l'issue qui se découvrait à moi dans le regard trouble que je portais sur ces hommes ..."

  FRANZ KAFKA...     Compte rendu pour une académie.

 

______________________________________________________

       

Les penseurs selon lesquels tous les astres se meuvent de façon cyclique, ne sont pas les plus Profonds ...

Qui regarde au dedans de soi-même comme à l’intérieur d’un immense univers, qui porte en soi des Voies Lactées, sait combien sont irrégulières toutes les voies lactées ...

Elles conduisent jusqu’au fond du Chaos et du labyrinthe de l’Existence ...

 

Frédéric NIETSZCHE...  Le Gai Savoir.


______________________________________________________

 

 

Il me semble que la notion même de compréhension est en train de se transformer très profondément. Autrefois, comprendre impliquait la notion d’une transparence entre celui qui cherchait à comprendre et sa lecture, tandis que maintenant on demande plutôt à des œuvres très difficiles (et dont, par une sorte de perversion de l’intelligence, on semble souhaiter qu’elles soient très difficiles) d’agir à la manière d’un charme magique sur la conscience du lecteur. Et donc, disons que c’est une forme de mysticisme qui est en train de réapparaître dans notre société et dont je me sens moi-même très loin, et pour lequel j’éprouve une sorte de répugnance.

 

CLAUDE   LÉVY - STRAUSS.

 

____________________________________

 

Archives

Les Visités

18 mai 2008 7 18 /05 /mai /2008 20:36

 

Pendant longtemps l'utilisation de la vraie terre de bruyère fut un "must"

pour l'horticulture, surtout pour ceux qui cultivaient et multipliaient les

plantes acidophiles, comme une garantie de bonne fin quoi!

 

Aujourd'hui que l'écologie ainsi que la recherche d'une vie plus

"exemplaire" forcent nombre de participants, dont nous sommes partie, à

réfléchir aux conditions premières à l'origine du vivant qui fait notre

planète ronde et nous-mêmes encore capables de marcher dessus sans

déséquilibre, on en vient à considérer que l'organisation extrêmement

subtile qui garnit le pied de nos vieilles forêts possède en elle la

solution à nos problèmes.

 

C'est le secret caché de l'évolution: tu est pourriture et en tant que

pourriture, tu te dois de revenir à la terre de tes ancètres.

 

Tu est la vie et ta mort n'en est que le prolongement pour que survivent tes

enfants.

 

Tu fus "terre de bruyère" dans un temps ancien, tandis qu'aujourd'hui, comme

dans un SMS, te voilà devenu BRF!

 

http://fermedupouzat.free.fr/pages/brf/intro.htm

 

Fin du chapitre premier.

 

_________________________________________________________________

 

D'avoir confié la réalisation de la couverture de mon catalogue à mon ami

Jacky Jousson, fut sûrement  une décision dont je ne peux dire qu'elle ne

fut dénuée du plus judicieux bon sens.

Son extrême dextérité dans le maniement du pinceau de martre triple zéro a

permis d'exprimer ce quelquechose de plus que je voulais donner à mon

activité.

Il est comme ça des petits détails qui font la beauté qu'on espère de nos

œuvres, des brins d'insignifiance qui viennent grandir la moindre de nos

activités.

 

Mon ami vient juste de terminer l'élaboration de son site personnel, de

faire le résumé de ses activités couvrant un tiers de siècle, ce qui n'est

pas rien, sa vie s'y devine, et comme je suis un respectueux des destins

tortueux et pas dessinés d'avance(appréciez mon ironie vis à vis de ce

dessineur fort talentueux), je ne peux me soustraire à l'urgence de vous

communiquer son adresse:

 

http://jacky.jousson.free.fr/index.html

 

Si parmi vous existent des embryons d'artistes en manque de renseignements,

de fouiller sur ce site, ils seront forcément satisfaits.

 

Besoin de bons pinceaux?

D'huiles, de gouaches, de crayons de papier de grande qualité?

 

Vous intéressez-vous à la BD? Au dessin animé?

A la botanique? A l'entomologie? A la photo?  Aux carrosseries de vieilles

bagnoles?

 

Etes-vous curieux?

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires