Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Journal de Vinosse
  • Le Journal de Vinosse
  • : Journal à l'humeur qui fait des vagues, comme l'océan et ses marées...
  • Contact

Octobre 1972 (écrit en)

Un soir       plus

tard que la guerre

Vinosse jouait

du

pipeau

 

 

 

Cette nuit-là

pendant que       eux            dormait l'immensité perdue de

l'illusion          société bâtarde et       française

Vinosse jouait

du

pipeau

 

 

 

Vers minuit

ils        je n'entendais plus que le clapotis du        ton

sourire sur la pente élaborée de mon bonheur        maritime

pour ces étoiles

J'aurais recquis alors une peine plus douce encore

 

Et tiens       nous n'aurons plus        de peine

tiens c'est ma resplentitude que je gouache à ton nez

tiens ce seront        mille       les entendements de notre joie

 

 

Recherche

Ils ont écrit:

"Si j'étais un inconditionnel de la liberté évoquée plus haut, j'aurais sans aucun doute préféré l'océan à l'issue qui se découvrait à moi dans le regard trouble que je portais sur ces hommes ..."

  FRANZ KAFKA...     Compte rendu pour une académie.

 

______________________________________________________

       

Les penseurs selon lesquels tous les astres se meuvent de façon cyclique, ne sont pas les plus Profonds ...

Qui regarde au dedans de soi-même comme à l’intérieur d’un immense univers, qui porte en soi des Voies Lactées, sait combien sont irrégulières toutes les voies lactées ...

Elles conduisent jusqu’au fond du Chaos et du labyrinthe de l’Existence ...

 

Frédéric NIETSZCHE...  Le Gai Savoir.


______________________________________________________

 

 

Il me semble que la notion même de compréhension est en train de se transformer très profondément. Autrefois, comprendre impliquait la notion d’une transparence entre celui qui cherchait à comprendre et sa lecture, tandis que maintenant on demande plutôt à des œuvres très difficiles (et dont, par une sorte de perversion de l’intelligence, on semble souhaiter qu’elles soient très difficiles) d’agir à la manière d’un charme magique sur la conscience du lecteur. Et donc, disons que c’est une forme de mysticisme qui est en train de réapparaître dans notre société et dont je me sens moi-même très loin, et pour lequel j’éprouve une sorte de répugnance.

 

CLAUDE   LÉVY - STRAUSS.

 

____________________________________

 

Archives

Les Visités

18 mai 2008 7 18 /05 /mai /2008 20:19

 

J'ai reçu ce texte hier soir sur ma boite et vous le retransmets mais avec

toute l'humilité que confère le rapport défavorable qu'il y a entre un

simple collé-copié et l'engagement physique pour des causes quasi perdues et

qui semblent être sans intérêt dans la marche du monde comme elle est

présentée dans les télés...

 

____________________________________________________________________________

 

 

Le 11 septembre 2006 vers 15 heures, Solange Fernex, l’insoumise, s’est

éteinte tout doucement (comme endormie).

 

La cérémonie religieuse d'adieu aura lieu à l'église de Biederthal, samedi

16 septembre à 14h30.

Selon la volonté de Solange, ni fleurs, ni couronnes, ni gerbes, ni plaques

mais un soutien à l’association « Enfants de Tchernobyl Bélarus »

qu’elle avait créée en 2001 avec son mari, Michel et quelques amis.

 

______________________

 

A lire : “Solange Fernex, l’insoumise” - Ecologie, Féminisme et non

violence.  Livre de 212 pages : 16 euros, port compris.

Les droits d’auteur de ce ouvrage sont intégralement reversés à

l’association “Les enfants de Tchernobyl Bélarus”.

A commander à : Réseau “Sortir du nucléaire” 9, rue Dumenge 69317 Lyon Cedex

04 (chèque à l’ordre de “Sortir du nucléaire”).

 

______________________

 

Solange Fernex

 

Son engagement pour le respect de la Vie

et les droits de la personne.

 

 

Née en 1934 à Strasbourg, Solange Fernex a dès son enfance pris le chemin de

la Paix et de la Liberté.

 

En tant qu’orpheline de guerre, femme, mère, citoyenne, élue au conseil

municipal de son village pendant plusieurs années, députée européenne de

1989 à 1995, militante active de diverses associations.

 

Elle résiste au diktat des lobbies et elle propose avec détermination  des

alternatives pour préserver les ressources en faveur des générations futures

et construire un monde plus juste, plus solidaire et respectueux de la

planète Terre.

 

Pragmatique, elle recherche l’union, encourage les personnes : hommes et

surtout femmes qui travaillent dans le sens du respect de la Vie.

 

Au rythme de ses multiples combats et notamment de celui contre le nucléaire

qu’il soit civil ou militaire, elle sème la Vie, donne l’envie de devenir

"autre" et  à travers le don de soi, elle insuffle la Vigilance, la Vie et

l’Espoir pour les transmettre aux générations futures.

 

En 1973, elle est suppléante du premier Français (Henri JENN) ayant proposé

à des électeurs de voter écologiste au premier tour dans des législatives

dans une circonscription de Mulhouse.

 

C’est elle qui mène la liste Europe-Ecologie aux première élections

européennes en 1979, totalisant près de 900 000 voix.

 

En 1983, elle a participé au Jeûne pour la Vie, en jeûnant 40 jours à Paris

pour le désarmement nucléaire.

 

En 1984 elle participe à la fondation des Verts.

 

Elle a reçu en 2001 un prix pour son engagement contre l’armement nucléaire,

le Nuclear-Free Future Award (Lifetime Achievement). Elle a été

administratrice du Réseau Sortir du nucléaire en 2001 et 2002.

 

Présidente de la section française de la Ligue Internationale des Femmes

pour la Paix et la Liberté jusqu’à sa maladie, elle était membre du comité

de parrainage de la Coordination française pour la Décennie de la culture de

paix et de non-violence.

 

Avec son mari Michel, médecin, et quelques amis, elle a créé le 27 avril

2001 l’Association "Enfants de Tchernobyl Belarus" (*) qui apporte un

soutien aux scientifiques indépendants, aide les enfants malades des régions

contaminées du Belarus suite à la catastrophe nucléaire de Tchernobyl et

diffuse toute information sur les conséquences de celle-ci.

 

(*) http://enfantsdetchernobylbelarus.doubleclic.asso.fr

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires