Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Journal de Vinosse
  • Le Journal de Vinosse
  • : Journal à l'humeur qui fait des vagues, comme l'océan et ses marées...
  • Contact

Octobre 1972 (écrit en)

Un soir       plus

tard que la guerre

Vinosse jouait

du

pipeau

 

 

 

Cette nuit-là

pendant que       eux            dormait l'immensité perdue de

l'illusion          société bâtarde et       française

Vinosse jouait

du

pipeau

 

 

 

Vers minuit

ils        je n'entendais plus que le clapotis du        ton

sourire sur la pente élaborée de mon bonheur        maritime

pour ces étoiles

J'aurais recquis alors une peine plus douce encore

 

Et tiens       nous n'aurons plus        de peine

tiens c'est ma resplentitude que je gouache à ton nez

tiens ce seront        mille       les entendements de notre joie

 

 

Recherche

Ils ont écrit:

"Si j'étais un inconditionnel de la liberté évoquée plus haut, j'aurais sans aucun doute préféré l'océan à l'issue qui se découvrait à moi dans le regard trouble que je portais sur ces hommes ..."

  FRANZ KAFKA...     Compte rendu pour une académie.

 

______________________________________________________

       

Les penseurs selon lesquels tous les astres se meuvent de façon cyclique, ne sont pas les plus Profonds ...

Qui regarde au dedans de soi-même comme à l’intérieur d’un immense univers, qui porte en soi des Voies Lactées, sait combien sont irrégulières toutes les voies lactées ...

Elles conduisent jusqu’au fond du Chaos et du labyrinthe de l’Existence ...

 

Frédéric NIETSZCHE...  Le Gai Savoir.


______________________________________________________

 

 

Il me semble que la notion même de compréhension est en train de se transformer très profondément. Autrefois, comprendre impliquait la notion d’une transparence entre celui qui cherchait à comprendre et sa lecture, tandis que maintenant on demande plutôt à des œuvres très difficiles (et dont, par une sorte de perversion de l’intelligence, on semble souhaiter qu’elles soient très difficiles) d’agir à la manière d’un charme magique sur la conscience du lecteur. Et donc, disons que c’est une forme de mysticisme qui est en train de réapparaître dans notre société et dont je me sens moi-même très loin, et pour lequel j’éprouve une sorte de répugnance.

 

CLAUDE   LÉVY - STRAUSS.

 

____________________________________

 

Archives

Les Visités

18 mai 2008 7 18 /05 /mai /2008 20:11

 

  De la continuité de l’Echec...

 

 

 

 Nous nous croyons tous enfant-roi et c’est en ce sens que nous supportons

mal les mises en échec!

 Et pourtant, depuis le début de ce siècle, que n’en avons nous pas subi!

 

 En 2002 nous avons perdu la Coupe du Monde mais c’était dans la “foulée”

d’une défaite plus douloureuse encore en Juin de cette année: l’impossible

choix du second tour des présidentielles: entre un mal et un pis!

 Ce fut l’échec de notre institution démocratique qui plonga toute une

génération, nouvelle en politique, dans l’impuissance de pouvoir s’exprimer,

se faire entendre et reconnaitre.

 

 Et c’est avec l’amertume au cœur que cette jeunesse entreprit de courber la

tête sous le règne raffarin pour finir par être prise pour une niaise

chantonnant en sourdine les rengaines d'une Laurie...

 

 Puis vinrent les grandguignolades de Villepin qui lui firent comprendre

qu’au fronton de la République, des trétaux avaient étés installés, et

qu’une élite intouchable avait seule droit d’y jouer la comédie...

 

 Cependant qu’un petit bouffon peu génial entretenait pour certains

l’illusion gagnante d’un répertoire moins classique, plus populiste...

 

 Cet “agité du bouffon” agitant en tous sens ses petits bras, convaincu de

sa propre réussite ne fit pas mieux que révéler à la France l’étendue de

l’échec de sa prétendue “intégration”...

    Quel Novembre 2005 avons nous eu là!

 

 L’autre, le singe galant, renchérit en tentant de condamner tout un petit

monde qui, pour débuter dans la vie, demande simplement de trouver du

travail, à l’échec programmé et quasi inévitable  grâce au CPE!

 

 C’est à cet instant que se réunirent dans le même sentiment

“d’appartenance” à la même France du bas qui n’a pas droit à l’espoir de la

saine réussite, deux générations bafouées: la leur et celle de leur parents

qui, juste un peu avant, dirent NON à la constitution néo-libérale

européenne!

 

 Ce succès référendaire transformé en nouvel échec grâce aux dominants de

tous accabits: politiques de droite comme de gauche, journalistes,etc...,

qui lui dénièrent tout respect ni toute gratitude d’avoir révélé au monde

l’étendue de la menterie et montré aussi les véritables liens profonds qui

unissent les européens convaincus entre eux!

 

 Aujourd’hui la Vieille France aveuglée par la morale dominante, découvre

avec effroi que son territoire est envahi de migrants plus ou moins

volontaires, qui apprennent le français en douce, et qu’un misérable roquet

prétend remiser à la poussière d’un autre échec...

 

 Mais le français est et reste humain, les hommes et les femmes d’ici ont

encore du cœur et de l’âme et sont prêts d’entrer en dissidence, rien que

pour arrêter cette spirale de l’Echec...

 

 Et avec eux l’équipe de France de football...

 

 Et oui! Ceux qui me connaissent savent que je n’en suis pas un éxégète(je

préfère le rugby!) mais je suis bien obligé de reconnaitre que depuis

quelquesjours je me sens moins seul, qu’un lien m’unit aux gens que je

rencontre, gens de tous les jours, ouvriers & artisans, travailleurs vrais

de la France d’en bas ( c’est comme vous voudrez !), perdants congénitaux ou

impuissants au monde des puissants, enfin tous ceux pour qui la vie est plus

souvent synonyme d’échec que de réussite, au contraire des dominants pour

qui, même la justice penche de leur côté(elle vient d’amnistier certaines

“célébrités” dans l’affaire des HLM de Paris!), parce qu’ils savent

qu’aujourd’hui cette “justice” est toujours de classe, et parce que tous

ensemble attendons de l’aujourd’hui qu’il renverse la tendance...

 

 Que les enfants du peuple "tout en couleurs", devenus princes et rois sans

autre ascendance que celle qui fait le commun de nos existences, viennent

enfin transformer le sentiment d’Echec permanent qui nous accompagne tous,

en sensation de victoire impossible à diviser...

 

 Ni à récupérer...

 

 Certains auront beau pérorer au balcon des vanités politiques, jamais aucun

d’entre eux ne pourra s’en récupérer à lui seul le résultat!

 

 Ce sentiment d’échec balayé, devraient aussi être balayés les aveux

d’impuissance à comprendre le monde que sont les programmes politiques

actuels!

 

 Et leurs “prétendants”, homme ou femme, avec...

 

 

 

 Allez... Bon match...

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires