Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Journal de Vinosse
  • Le Journal de Vinosse
  • : Journal à l'humeur qui fait des vagues, comme l'océan et ses marées...
  • Contact

Octobre 1972 (écrit en)

Un soir       plus

tard que la guerre

Vinosse jouait

du

pipeau

 

 

 

Cette nuit-là

pendant que       eux            dormait l'immensité perdue de

l'illusion          société bâtarde et       française

Vinosse jouait

du

pipeau

 

 

 

Vers minuit

ils        je n'entendais plus que le clapotis du        ton

sourire sur la pente élaborée de mon bonheur        maritime

pour ces étoiles

J'aurais recquis alors une peine plus douce encore

 

Et tiens       nous n'aurons plus        de peine

tiens c'est ma resplentitude que je gouache à ton nez

tiens ce seront        mille       les entendements de notre joie

 

 

Recherche

Ils ont écrit:

"Si j'étais un inconditionnel de la liberté évoquée plus haut, j'aurais sans aucun doute préféré l'océan à l'issue qui se découvrait à moi dans le regard trouble que je portais sur ces hommes ..."

  FRANZ KAFKA...     Compte rendu pour une académie.

 

______________________________________________________

       

Les penseurs selon lesquels tous les astres se meuvent de façon cyclique, ne sont pas les plus Profonds ...

Qui regarde au dedans de soi-même comme à l’intérieur d’un immense univers, qui porte en soi des Voies Lactées, sait combien sont irrégulières toutes les voies lactées ...

Elles conduisent jusqu’au fond du Chaos et du labyrinthe de l’Existence ...

 

Frédéric NIETSZCHE...  Le Gai Savoir.


______________________________________________________

 

 

Il me semble que la notion même de compréhension est en train de se transformer très profondément. Autrefois, comprendre impliquait la notion d’une transparence entre celui qui cherchait à comprendre et sa lecture, tandis que maintenant on demande plutôt à des œuvres très difficiles (et dont, par une sorte de perversion de l’intelligence, on semble souhaiter qu’elles soient très difficiles) d’agir à la manière d’un charme magique sur la conscience du lecteur. Et donc, disons que c’est une forme de mysticisme qui est en train de réapparaître dans notre société et dont je me sens moi-même très loin, et pour lequel j’éprouve une sorte de répugnance.

 

CLAUDE   LÉVY - STRAUSS.

 

____________________________________

 

Archives

Les Visités

18 mai 2008 7 18 /05 /mai /2008 10:26

 

Une bonne action... Enfin je présume!

 

A vrai dire je n'ai guère d'infos à ce sujet ce qui laisserait entendre:

"Ou ce message est infondé, ou nos grands médias sont muselés..."

 

C'est vrai qu'en ce moment on pense surtout à d'envoyer les "enfants

terribles" (ceux des autres, pas les siens quand même!) en des endroits où

ils pourront être matés...

Ces petits salopiaux...

 

__________

 

Ah! Si je pouvais revenir 45 ans en arrière, ils verraient ce qu'ils

prendraient dans la gueule s'ils me traitaient encore de la sorte!

Avec autant de mésestime!

 

Je ne me laisserais plus faire!

 

Par contre je ne suis pas sûr que je pourrais éviter cette fois la maison de

correction!

 

La Vie, paraît-il ne repasse jamais les plats, mais sait remettre au gout du

jour les plus mauvaises recettes!!!

 

Don Quérrotte dé la mancha(façon J.BREL) -

Repro: Honoré DAUMIER!

 

_____________________________________________

 

 Des syndicalistes en prison à Nouméa:

 

 

 

 

Ce qui se passe en Nouvelle-Calédonie est très grave, et aucun média n'en

parle aujourd'hui. La coupe du monde de foot tombe à point pour

permettre à l'armée française d'intervenir violemment contre nos copains

kanaks. Les journalistes braquent leurs caméra sur la guibole de Djibril

Cissé, quand ils ne sont tout simplement que les chargés de communication de

Royal et Sarkosy. Pendant ce temps là en Kanaky.... Aujourd'hui,

les forces de l'ordre ont attaqué nos camarades de l'USTKE et arrêté 17

d'entre eux,

dont Gérard Jodar et Alain Boewa, président et vice-président du syndicat.

Les militaires ont tiré à bout portant des balles en caoutchouc sur Gérard,

en visant la tête, quand il tentait de leur échapper avec sa voiture. Pour

agir ainsi, les militaires obéissaient à des ordres qui leur étaient venu du

plus haut niveau de l'Etat.

En ce moment même, il y a un rassemblement devant le commissariat de Nouméa,

à l'appel de l'USTKE, pour réclamer la libération de nos amis syndicalistes,

et la grève générale est déclenchée.

La tension monte et je crains le pire.

 

Il est important de relayer comme vous pouvez cette information. Ces

méthodes de l'armée française nous montrent qu'elle a sans doute tiré

quelques

"bons" enseignements des chefs de la police israélienne invités dernièrement

par notre ministre de l'Intérieur.

Une journaliste de RFO a parlé hier midi des syndicalistes en terme de

"bandes armées". Je ne serais pas étonnée qu'ils soient bientôt traités de

"terroristes"...

 

Communiqué urgent en pièce jointe.

 

Amicalement.

 

Corinne Perron (USTKE)

 

http://www.ustke.org/syndicat/2006/06/08/194-greve-du-port

http://www.ustke.org/syndicat/2006/06/09

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires