Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Journal de Vinosse
  • Le Journal de Vinosse
  • : Journal à l'humeur qui fait des vagues, comme l'océan et ses marées...
  • Contact

Octobre 1972 (écrit en)

Un soir       plus

tard que la guerre

Vinosse jouait

du

pipeau

 

 

 

Cette nuit-là

pendant que       eux            dormait l'immensité perdue de

l'illusion          société bâtarde et       française

Vinosse jouait

du

pipeau

 

 

 

Vers minuit

ils        je n'entendais plus que le clapotis du        ton

sourire sur la pente élaborée de mon bonheur        maritime

pour ces étoiles

J'aurais recquis alors une peine plus douce encore

 

Et tiens       nous n'aurons plus        de peine

tiens c'est ma resplentitude que je gouache à ton nez

tiens ce seront        mille       les entendements de notre joie

 

 

Recherche

Ils ont écrit:

"Si j'étais un inconditionnel de la liberté évoquée plus haut, j'aurais sans aucun doute préféré l'océan à l'issue qui se découvrait à moi dans le regard trouble que je portais sur ces hommes ..."

  FRANZ KAFKA...     Compte rendu pour une académie.

 

______________________________________________________

       

Les penseurs selon lesquels tous les astres se meuvent de façon cyclique, ne sont pas les plus Profonds ...

Qui regarde au dedans de soi-même comme à l’intérieur d’un immense univers, qui porte en soi des Voies Lactées, sait combien sont irrégulières toutes les voies lactées ...

Elles conduisent jusqu’au fond du Chaos et du labyrinthe de l’Existence ...

 

Frédéric NIETSZCHE...  Le Gai Savoir.


______________________________________________________

 

 

Il me semble que la notion même de compréhension est en train de se transformer très profondément. Autrefois, comprendre impliquait la notion d’une transparence entre celui qui cherchait à comprendre et sa lecture, tandis que maintenant on demande plutôt à des œuvres très difficiles (et dont, par une sorte de perversion de l’intelligence, on semble souhaiter qu’elles soient très difficiles) d’agir à la manière d’un charme magique sur la conscience du lecteur. Et donc, disons que c’est une forme de mysticisme qui est en train de réapparaître dans notre société et dont je me sens moi-même très loin, et pour lequel j’éprouve une sorte de répugnance.

 

CLAUDE   LÉVY - STRAUSS.

 

____________________________________

 

Archives

Les Visités

18 mai 2008 7 18 /05 /mai /2008 08:15

 

 

Est-ce que Monsanto, grosse puissance financière, pour garantir ses

intérêts, ne distribuerait pas un peu partout de très gros chèques: à l'UMP,

au PS, ainsi qu'à tous partis politiques en mesure d'être un jour aux

"responsabilités"?

Car il n'est qu'à voir le peu de solidarité envers la paysannerie militante

dont tous ces "partis de pouvoir" sont exemplaires, pour se dire qu'après

tout, on n'a rien sans rien et que le moins qu'on puisse avoir se monnaye

toujours au prix fort!

 

Et alors malheur aux vaincus, malheur aux pauvres, malheur surtout à ceux

qui de droit ne dépendent que de leurs idées et pas de leurs comptes en

banque...

 

 

_____________________________________________________

 

 

 

 

OGM: José Bové appelle à un boycottage des produits Monsanto

27-11 19:41:07

José Bové, l'ancien porte-parole de la Confédération Paysenne, a appelé

dimanche les consommateurs français à un boycottage des produits de la firme

américaine Monsanto à l'origine d'une saisie d'un compte bancaire du

deuxième syndicat agricole français.

"Nous déclarons la guerre à Monsanto. Nous lançons un appel au boycottage

des produits Monsanto dans tous les magasins où se vendent ces produits", a

déclaré à l'AFP José Bové, toujours militant de la Confération Paysanne et

responsable du dossier de la sécurité alimentaire pour l'organisation

internationale de paysans Via Campesina.

 

Monsanto France, filiale du géant agroalimentaire américain, a fait saisir

vendredi un compte bancaire de la Confédération paysanne pour obtenir le

paiement d'une condammation suite à la destruction d'OGM (Organismes

génétiquement modifiés) en 1998 à Montbéqui (Tarn).

 

"Nous allons mettre des étiquettes sur lesquelles on va expliquer que

Monsanto tue et pille les paysans" a ajouté le leader syndical paysan,

soulignant que les "Faucheurs volontaires", le groupe responsable des

destructions d'expériences OGM, "vont se mobiliser pour pourrir la vie à

Monsanto".

Interrogée par l'AFP, la direction de Monsanto France n'a pas souhaité,

dimanche soir, réagir aux propose de José Bové.

 

Le tribunal de grande instance de Montauban, par son jugement du 9 mai 2000,

confirmé par la Cour d'appel de Toulouse en décembre 2001, avait condamné

solidairement la Confédération Paysanne et René Riesel, sécrétaire national

du syndicat agricole, à payer une somme de 195.000 euros.

Seul un montant de 18.000 euros était disponible sur le compte et a donc été

saisi, a indiqué la Confédération qui fait état de sa "stupéfaction".

 

Du côté de Monsanto France, on a reconnu que la procédure "n'a pas permis de

recouvrir la totalité de la somme" mais que la société entamerait toutes les

procédures nécessaires, sans autres précisions, pour y parvenir.

 

Des parcelles de maïs et de soja génétiquement modifiés avaient été

détruites ainsi qu'une serre contenant des cultures de tournesol

conventionnel.

Partager cet article

Repost 0

commentaires