Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Journal de Vinosse
  • Le Journal de Vinosse
  • : Journal à l'humeur qui fait des vagues, comme l'océan et ses marées...
  • Contact

Octobre 1972 (écrit en)

Un soir       plus

tard que la guerre

Vinosse jouait

du

pipeau

 

 

 

Cette nuit-là

pendant que       eux            dormait l'immensité perdue de

l'illusion          société bâtarde et       française

Vinosse jouait

du

pipeau

 

 

 

Vers minuit

ils        je n'entendais plus que le clapotis du        ton

sourire sur la pente élaborée de mon bonheur        maritime

pour ces étoiles

J'aurais recquis alors une peine plus douce encore

 

Et tiens       nous n'aurons plus        de peine

tiens c'est ma resplentitude que je gouache à ton nez

tiens ce seront        mille       les entendements de notre joie

 

 

Recherche

Ils ont écrit:

"Si j'étais un inconditionnel de la liberté évoquée plus haut, j'aurais sans aucun doute préféré l'océan à l'issue qui se découvrait à moi dans le regard trouble que je portais sur ces hommes ..."

  FRANZ KAFKA...     Compte rendu pour une académie.

 

______________________________________________________

       

Les penseurs selon lesquels tous les astres se meuvent de façon cyclique, ne sont pas les plus Profonds ...

Qui regarde au dedans de soi-même comme à l’intérieur d’un immense univers, qui porte en soi des Voies Lactées, sait combien sont irrégulières toutes les voies lactées ...

Elles conduisent jusqu’au fond du Chaos et du labyrinthe de l’Existence ...

 

Frédéric NIETSZCHE...  Le Gai Savoir.


______________________________________________________

 

 

Il me semble que la notion même de compréhension est en train de se transformer très profondément. Autrefois, comprendre impliquait la notion d’une transparence entre celui qui cherchait à comprendre et sa lecture, tandis que maintenant on demande plutôt à des œuvres très difficiles (et dont, par une sorte de perversion de l’intelligence, on semble souhaiter qu’elles soient très difficiles) d’agir à la manière d’un charme magique sur la conscience du lecteur. Et donc, disons que c’est une forme de mysticisme qui est en train de réapparaître dans notre société et dont je me sens moi-même très loin, et pour lequel j’éprouve une sorte de répugnance.

 

CLAUDE   LÉVY - STRAUSS.

 

____________________________________

 

Archives

Les Visités

17 mai 2008 6 17 /05 /mai /2008 20:58

 

 

Puisqu'on est dans le fécal, pourquoi ne pas insister!

 

Nous sommes tous des constipés!

 

Cela dit sans rire, malgré que l'envie ne nous en manque pas!

 

Et que tout cela en fait, n'est instruit que pour faire rire!

 

___________________________________________

 

Encore de l 'info de chez wanadoo:

>

> L'université américaine d'Harvard a décerné jeudi soir ses Ig Nobel - ce

> qui se prononce en anglais comme ignoble -, sortes d'anti-Nobel qui ont

> notamment récompensé cette année des travaux, très sérieux, sur les testicules

artificiels pour chiens.

>

> Depuis 1991, Harvard récompense ainsi des recherches scientifiques aussi

> sérieuses qu'absurdes. Selon son fondateur, Marc Abrahams les Ig Nobel

> récompensent des travaux qui "ne peuvent pas ou ne devraient pas être

reproduits".

>

> Les lauréats venaient cette année d'une dizaine de pays dont l'Allemagne,

> l'Australie, le Canada, la Finlande, la France, la Grande-Bretagne, la

> Hongrie, le Japon, le Nigeria, la Nouvelle-Zélande et les Etats-Unis.

>

> Le Prix Ig Nobel sur la dynamique des fluides est revenu cette année à deux

> professeurs allemands travaillant dans une université finlandaise pour leur

> recherche sur la défécation chez les pingouins.

>

> Les auteurs de cette étude, Victor Meyer-Rochow et Jozsef Gall n'ont pu

> venir recevoir leur prix au Sanders Theater de Harvard car ils n'ont pas

obtenu à temps leur visa.

>

> Prouvant qu'il était digne de son prix et doté d'un solide sens de

> l'humour, le professeur Meyer-Rochow a assuré au cours d'une

> vidéo-conférence qu'il espérait que ce problème de visa "n'avait rien à

> voir avec la nature explosive de ses travaux".

>

> Le prix de médecine a été décerné quant à lui à l'Américain Gregg Miller

> qui a inventé les "Neuticles", des testicules artificiels pour chiens qui

> sont disponibles en trois tailles et trois différents degrés de fermeté.

>

> Le très recherché Ig Nobel de la paix a été décerné à deux Britanniques de

> l'université de Newcastle pour leur "étude sur l'activité cérébrale d'une

> sauterelle regardant des extraits de Star Wars" et le prix de biologie est

> revenu à un groupe de chercheurs pour leur étude exhaustive sur les odeurs

> dégagées par 131 différentes espèces de grenouilles en situation de stress.

>

> Peut-être pas si drôle que ça pour les lève-tard, le Ig Nobel d'économie a

> récompensé une jeune étudiante du Massachusetts Institute of Technology

> (MIT) de Boston, Gauri Nanda, qui a mis au point un réveil infernal, muni

> de roulettes, qui tombe par terre quand on appuie sur l'arrêt de l'alarme,

> se cache sous les meubles sans cesser de carillonner... jusqu'à ce qu'on

> soit obligé de se lever pour le trouver.

>

> Dans ses attendus, le comité Ig Nobel explique que cette invention "assure

> que les gens sortiront de leur lit et devraient théoriquement avoir ainsi

> plus de temps à consacrer au travail".

>

> Ces dernières années, les Ig Nobel ont récompensé des études sur l'impact

> de la musique country sur le suicide, l'utilisation des aimants pour faire

> léviter les grenouilles et l'effet de la bière, de l'ail et de la crème

fraîche sur l'appétit des sangsues.

>

> Le comité de sélection -un groupe qui oeuvre dans l'ombre- doit faire son

> choix, selon Abrahams, parmi quelque 5.000 projets.

>

> Les gagnants sont discrètement contactés avant la cérémonie pour leur

> laisser la possibilité de décliner cette offre. Mais en fait ils sont peu

> nombreux à résister à cette récompense et sont même beaucoup à venir

> recevoir leur prix en personne et à leurs propres frais.

>

> Les discours des récipiendaires sont limités à une minute et s'ils

> dépassent le temps imparti, un jeune maîtresse de cérémonie s'approche de

> l'orateur et lui glisse : "S'il vous plait, arrêtez, je m'ennuie".

>

> La liste des études gagnantes est un florilège de loufoquerie: les docteurs

> James Nolan, Thomas Stillwell et John Sands ont ainsi partagé en 1993 leur

> prix en médecine pour leur étude incomparable sur une question angoissante

> "le traitement adapté du pénis coincé dans une fermeture éclair".

>

> Et le docteur Mara Sidoli de Washington a été récompensée avec un

> anti-Nobel de littérature en 1998 pour son essai inédit: "Péter pour se

> protéger contre une horreur innommable

Partager cet article

Repost 0

commentaires