Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Journal de Vinosse
  • Le Journal de Vinosse
  • : Journal à l'humeur qui fait des vagues, comme l'océan et ses marées...
  • Contact

Octobre 1972 (écrit en)

Un soir       plus

tard que la guerre

Vinosse jouait

du

pipeau

 

 

 

Cette nuit-là

pendant que       eux            dormait l'immensité perdue de

l'illusion          société bâtarde et       française

Vinosse jouait

du

pipeau

 

 

 

Vers minuit

ils        je n'entendais plus que le clapotis du        ton

sourire sur la pente élaborée de mon bonheur        maritime

pour ces étoiles

J'aurais recquis alors une peine plus douce encore

 

Et tiens       nous n'aurons plus        de peine

tiens c'est ma resplentitude que je gouache à ton nez

tiens ce seront        mille       les entendements de notre joie

 

 

Recherche

Ils ont écrit:

"Si j'étais un inconditionnel de la liberté évoquée plus haut, j'aurais sans aucun doute préféré l'océan à l'issue qui se découvrait à moi dans le regard trouble que je portais sur ces hommes ..."

  FRANZ KAFKA...     Compte rendu pour une académie.

 

______________________________________________________

       

Les penseurs selon lesquels tous les astres se meuvent de façon cyclique, ne sont pas les plus Profonds ...

Qui regarde au dedans de soi-même comme à l’intérieur d’un immense univers, qui porte en soi des Voies Lactées, sait combien sont irrégulières toutes les voies lactées ...

Elles conduisent jusqu’au fond du Chaos et du labyrinthe de l’Existence ...

 

Frédéric NIETSZCHE...  Le Gai Savoir.


______________________________________________________

 

 

Il me semble que la notion même de compréhension est en train de se transformer très profondément. Autrefois, comprendre impliquait la notion d’une transparence entre celui qui cherchait à comprendre et sa lecture, tandis que maintenant on demande plutôt à des œuvres très difficiles (et dont, par une sorte de perversion de l’intelligence, on semble souhaiter qu’elles soient très difficiles) d’agir à la manière d’un charme magique sur la conscience du lecteur. Et donc, disons que c’est une forme de mysticisme qui est en train de réapparaître dans notre société et dont je me sens moi-même très loin, et pour lequel j’éprouve une sorte de répugnance.

 

CLAUDE   LÉVY - STRAUSS.

 

____________________________________

 

Archives

Les Visités

17 mai 2008 6 17 /05 /mai /2008 16:40

 

 

Bonjour!

 

Finalement on est sacrément soulagés de savoir qu'un accord est enfin

intervenu entre les ministres concernés de la CEE et les exportateurs

chinoix! Les grands journeaux de télé nous avaient bien prévenus: pas

d'accords, pas de déchargement des conteneurs de vêtements chinois: pas de

pulls ni de polos, ni de chaussettes ni de pantalons, pour nous tenir au

chaud cet hiver! Nous allions être obligés d'aller nus!

On en tremble d'effroi!

Quelle idée aussi de tout jeter à l'avance de ce qu'on s'est empressés

d'acheter à vil prix ce printemps! Par trois exemplaires le plus souvent, vu

que c'était pas cher! Bon, d'accord, les coutures ne tiennent pas, les

coloris passent vite... mais quel plaisir d'en changer si souvent!

Dans le temps on gardait un pull très longtemps... Sa solidité nous énervait

même, obligés qu'on se croyait de l'user avant de le jetter! Aujourd'hui

notre monde a changé! Les bacs à vêtements des déchetteries regorgent

d'habits destinés aux pauvres, rien ne se garde, les penderies se dépeuplent

et nos usines aussi...

Il faut bien le dire: en achetant une fringue sans âme, fabriquée par des

esclaves qui n'ont eux, pas les moyens de se la payer, nous nous payons,

croyant faire une affaire, pauvres d'esprit que nous sommes, des années de

chômage à venir...

Et tout ce qui va avec...

 

Mais voilà, ces marchands de désolation savent utiliser nos instincts les

moins subtils et savent que la "majorité des sans-pognon" ne peut résister

longtemps au désir d'acheter!

 

----------------------------------------------------

 

Si le jardinier(e) que vous êtes subit ces mêmes affres, alors nous sommes

faits pour nous entendre! Sans aucun risque pour l'emploi, le sien comme

ceux de mes employés, tout au contraire! Tout ce que je produis l'est fait

ici, en basse-Charente, avec une main d'œuvre locale!

 

Plutôt que de courrir acheter un pull mal coupé, restez chez vous tranquille

et commandez des plants chez moi! C'est une urgence même vu l'Automne si

favorable à la reprise et la végétation! Souvenez-vous ce printemps gélif et

sec, suivi de périodes caniculaires, d'un Août calamiteux avec ses nuits

trop froides stressant les plantes!

 

Dans la pépinière, ce Septembre tout est vert! Tout se porte d'aise!

On baigne dans la chlorophylle! On flirte avec la "Grande Santé"!

Il s'y préparent des lendemains qui enchantent!

 

Pour l'instant cela provoque le dithyrambe dionysien!

 

----------------------------------------------------

 

Suit une sélection d'images en couleurs:

BLUECROP:    Ô les belles myrtilles!

BIFORZA:    Une framboise de haute qualité! Solide vis à vis de la

sècheresse. Parfumée et légèrement acidulée...

MYRTO:    Ma toute  dernière nouveauté! Fruit moyen, précoce et abondant.

Plante avenante et "vivante", non remontante. J'en parlerai plus longuement

au printemps prochain dans mon nouveau catalogue. 4,00 Euros pièce.

LULU(dite la Sucrée):     elle vient du jardin de la grand-tante "LULU" d'un

de mes clients Béarnais. On ne la connaît pas, sinon que c'est une non

remontante très sucrée... Une variété oubliée peut-être!    3,00 Euros

pièce.(pas de photo)

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires